Montpellier : maire et préfet chez les urgentistes

Tradition respectée pour Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de la métropole : accompagné d’élus, dont de son adjointe Marie-Hélène Santarelli, déléguée à la sécurité a rendu visite aux urgentistes qui ont assuré les gardes en cette nuit de la saint-Sylvestre.

Au cours de la soirée, les élus ont ainsi visité la caserne des pompiers Jean Guizonnier – La Mosson-la Paillade-, la police municipale – hôtel de ville, le centre d’accueil de demandeurs d’asile(CADA), la caserne des pompiers Marx Dormoy – Montaubérou, l’hôtel de police, la gendarmerie à la caserne Lépic, le CHU, les urgences adultes et urgences enfants.

Peu de véhicules brûlés

Le maire et les élus ont pu s’entretenir avec les hommes et les femmes d’astreinte. Le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel a également tenu à rendre hommage à ces personnels d’astreinte pour la nuit du Nouvel An. Il s’est ainsi retrouvé avec Philippe Saurel au centre opérationnel de gendarmerie (COG) de l’Hérault, à la caserne de Fontcouverte, à Montpellier, où aboutissent tous les appels d’urgence passés sur le 17, hors zone de la police nationale. Ils ont été reçus par le général Jean-Philippe Lecouffe, commandant adjoint de la région de gendarmerie Occitanie et commandant le groupement de l’Hérault.

Bilan de cette nuit : aucun événement grave, en dehors de trois frères poignardés à Celleneuve. Et un faible nombre de véhicules brûlés…

Le maire à la caserne des pompiers de la Mosson-Paillade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *