Montpellier : tags anti-police à la Maison des rapatriés

Des tags anti-police, anti-Français et autres slogans injurieux ont été tracés à la peinture noire dans la nuit de jeudi à ce vendredi sur la façade de la Maison des rapatriés et sur les murs d’une halte-garderie, à Montpellier.

« Nik la France » et « Nik la police » ont notamment été peints en grosses lettres sur la Maison des rapatriés, 31 rue Émile Chartier dit Alain, dans le quartier Lemasson, ainsi que sur le bâtiment proche, place du Cardinal Verdier, abritant la crèche et la halte-garderie Marie Poppins.

Ces exactions ont été découverts ce vendredi matin par des agents municipaux. La Ville de Montpellier devrait déposer plainte contre X au commissariat central de Montpellier.

L’adjoint au maire, Luc Albernhe a demandé ce matin aux services techniques compétents d’effacer sans délai ces inscriptions fâcheuses.

Tags.

8 Comments

  1. On attend les réactions de la LICRA et des associations anti raciste d’une minute à l’autre ou on peut aller se faire… (voir) ??

  2. Faites leur de la pub en publiant ça sur les réseaux sociaux c’est bien, rendez les populaires histoire qu’ils aient encore plus envie de faire les cons. C’est pas en les rendant célèbres qu’ils vont s’arrêter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *