Villeneuve-lès-Maguelone : trois surveillants hospitalisés

5
Surveillant de prison.

Le calme ne semble plus être de rigueur au centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone, au sud de Montpellier, dans l’Hérault. Depuis lundi, deux violentes altercations se sont produites, avec trois gardiens blessés.

Selon nos informations, cette semaine, l’établissement a une nouvelle fois été le théâtre de scènes de violences envers le personnel. Trois agents ont été blessés lors de deux agressions, nécessitant leur hospitalisation au CHRU Lapeyronie. Deux autres surveillants ont été blessés, mais n’ont pas été transportés au CHU.

« Il aurait essayé de lui placer une fourchette. »

- Annonce -
PAVÉ 250

« Lundi, un détenu surpris au téléphone par un agent a refusé de remettre l’objet interdit. Le délinquant en question a mordu la surveillante et donner plusieurs coups aux deux autres collègues » – nous confie un surveillant.

« Ce jeudi, un surveillant demande à un détenu d’éteindre sa cigarette. Pour ce banal rappel à la loi, le détenu s’est montré très agressif, n’hésitant pas à aller à l’encontre des personnels présents. Il s’en est alors suivi une violente altercation et sa mise en prévention a été nécessaire. Arrivé au quartier disciplinaire, le détenu a tenté d’asséner un coup de tête au visage de l’officier. Comme cela ne suffisait pas il aurait alors essayé de lui placer une « fourchette » » – ajoute un représentant local d’UFAP-UNSA Justice. Hospitalisé, l’officier s’en sortira avec « des griffures » à proximité de l’œil.

Une sanction « pas à la hauteur »

Le syndicat du centre de Villeneuve-lès-Maguelone déplore et condamne ces agressions qui deviennent monnaie courante, pointant du doigt la responsabilité de la direction locale. « Le laxisme de nos décideurs locaux en terme de procédure disciplinaire encourage et conforte les détenus qui n’hésitent plus à agresser les personnels pour des futilités. L’agresseur de nos collègues Vanessa et Alex a été relaxé ! Plus récemment, l’agresseur de Gérald a lui aussi été relaxé ! Des détenus qui ont agressés des personnels de Villeneuve-lès-Maguelone (VLM) sont toujours dans nos murs en détention normale. L’UFAP-UNSA Justice de VLM apporte tout son soutien aux collègues victimes de ces lâches agressions. 

L’UFAP-UNSA Justice de VLM « félicite les agents qui sont intervenus avec professionnalisme et un sang froid à toute épreuve. Le bureau local attend évidemment de vrais sanctions administratives et pénales envers ces délinquants ».

Toutes ces violences volontaires ont fait l’objet de plaintes déposées auprès des gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

5 Commentaires

  1. voilà ce que je disais ! Trop de laxisme même à l’intérieur des prisons. il est temps de changer les règles. nos voisins espagnols ont tous compris ils ne rigolent pas avec ce qui touche la sécurité et le civisme…

  2. Les temps changent ! Il n’y a pas si longtemps que ça, ce sont ces mêmes matons qui assassinaient des détenus, ils avaient un cota et ils s’en servaient, sans compter les ordres venant de la magistrature. Le château est là pour vous en rappeler les souvenirs. Les problèmes en détention sont les mêmes que rencontrent nos concitoyens dans la rue…

  3. Je rajoute, depuis quand et quel est l’abruti de ministre qui autorise des nanas matons dans des prisons pour hommes ? Plus débile que ça tu meures. Les femmes matons dans les prisons pour femmes de même que les matons hommes n’ont strictement rien à faire dans les prisons pour femmes. Je plains d’avance les abrutis qui ne comprennent pas pourquoi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here