Folle virée sanglante : un quatrième décès

Une retraitée de 65 ans qui avait été très grièvement blessée à la boîte crânienne à coups de pierre, lundi matin dans un rayon d’un commerce à l’enseigne Grand Frais, à Orange, dans le Vaucluse est décédée ce jeudi des suites de ses blessures, selon le procureur de la république de Valence, dans la Drôme. Elle est ainsi la quatrième victime de la folle virée sanglante d’un homme de 23 ans, interné, mercredi. Originaire de l’Oise, il a été incarcéré dans le passé pour trafic de drogue.

Il est soupçonné d’avoir tué à l’arme blanche une dame de 80 ans à Chabeuil, puis un couple de retraités de 75 ans à Montvendre, dans la Drôme, avant de s’en prendre à cette sexagénaire à Orange, où, dans ce supermarché, deux autres clients de 33 ans et 55 ans ont été grièvement blessés. La sexagénaire a succombé à ses terribles blessures. Le pronostic vital est engagé pour un des autres blessés.

En fuite de l’hôpital

Le jour de Noël, il avait importuné des voyageurs à bord du TGV Perpignan-Bruxelles et avait été interpellé par la police ferroviaire en gare SNCF de Valence, avant d’être confié à l’unité psychiatrique des urgences de l’hôpital de Valence. Mais, laissé sans surveillance, il s’était enfui avant que le médecin de garde ne puisse l’examiner.

Il avait alors commencé une virée sanglante de la Drôme au nord des Bouches-du-Rhône, via le Vaucluse, où il a été victime d’un accident de la route, au volant d’une voiture volée à l’une des personnes assassinées. Il avait pu rejoindre la gare TGV d’Avignon en auto-stop, où il avait été localisé et interpellé par les gendarmes de la brigade de Chateaurenard.

Sa garde à vue avait été rapidement levée, après qu’un expert psychiatre ait estimé qu’elle était incompatible avec son état de santé, mentalement troublé. Il a été interné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *