3 morts, 3 blessés graves : le meurtrier en fuite d’un hôpital psychiatrique

L’homme de 23 ans interpellé sans incident ce lundi matin par les gendarmes de la brigade de Chateaurenard (Bouches-du-Rhône) sur le parvis de la gare TGV d’Avignon, dans le Vaucluse après une virée sanglante s’était enfui quelques heures plus tôt de l’hôpital psychiatrique de Valence, dans la Drôme. De premières informations données lundi indiquaient qu’il avait été libéré sans avoir été examiné par un psychiatre.

« Les vérifications démontrent que le suspect a réussi à s’enfuir de cet hôpital, sans avoir pu être encore examiné par un médecin », a précisé ce mardi matin, le procureur de la République de Valence.

Il y avait été conduit dimanche, après avoir importuné des voyageurs dans un TGV, en tenant des propos incohérents. La police ferroviaire l’avait interpellé dans le TGV Perpignan-Bruxelles, en gare de Valence.

À peine évadé de l’hôpital psychiatrique, le jeune homme s’est rendu dans la nuit de dimanche à lundi dans une maison de Chabeuil, près de Valence, dans la Drôme où il a tué par arme une octogénaire.

Puis, il a parcouru cinq kilomètres à vélo pour aller tuer à Montvendre avec une arme, un couple de retraités âgés de 74 ans et 75 ans, surpris dans leur chambre. Puis, vers 8h, il a grièvement blessé à l’arme blanche trois commerçants, à Orange, dans le Vaucluse, où il s’est rendu avec la voiture volée au couple drômois. Le pronostic vital est engagé pour deux des trois blessés.

Interné

Localisé à Noves, dans les Bouches-du-Rhône après un accident matériel, le meurtrier présumé a pu être interpellé en gare TGV d’Avignon. Les gendarmes de la section de recherches de Grenoble sont chargés de l’enquête.

Les 6 victimes de sa virée sanglante ont été choisies au hasard.

On apprenait à 23h45 ce lundi que le meurtrier présumé avait été interné dans la soirée, après que le procureur de la République de Valence l’ait fait examiner par un expert psychiatre. Celui-ci a conclu qu’il souffrait de graves troubles mentaux et que sa garde à vue devait être levée.

2 Comments

  1. En souhaitant sûil ne sortira pas avant le jour de l’an. Merci a ceux qui l’ont relaches sans l’examiner, ils ont du se dire que les policiers qui le leur avaient amenes etaient des imbeciles. Quelques annees derriere les barreaux leur ferai du bien et servirai de leçon aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *