Occitanie : les personnes âgées, oubliées de Noël

Noël approche et de nombreux pensionnaires vont passer un week-end de solitude dans les maisons de retraite de la région Occitanie. Comme partout sur le territoire.

En France, 5 millions de personnes âgées sont en situation de solitude, soit 1 personne âgée sur 4, selon les derniers rapports de La Fondation de France. Ce sentiment de solitude ou d’isolement devient encore plus douloureux durant les fêtes de fin d’année, si la famille est absente ou si le lien familial fait défaut. C’est ce qui ressort d’une étude de Retraite Plus, organisme d’orientation en maison de retraite. Son rapport dévoile le taux de résidents en EHPAD, qui restent seuls à Noël pour l’Occitanie.

19% abandonnés

Certaines personnes âgées restent ainsi complètement esseulées : en Occitanie, comme au niveau national, 19% des personnes âgées en maison de retraite ne reçoivent aucune visite, même à Noël.

Il s’agit majoritairement de personnes qui manquent d’autonomie et de moyens, de personnes qui n’ont pas d’enfants ou dont la famille est éloignée géographiquement. Un paradoxe pour cette fête avant tout familiale.

Isolement néfaste

Une solitude douloureuse qui influe sur la santé : l’isolement met le moral à rude épreuve et nombreuses sont les personnes âgées isolées qui souffrent de dépression causée par cette situation. Et ce n’est pas tout, il semblerait que l’organisme en subisse également les conséquences : déficience du système immunitaire, augmentation de la tension artérielle.

Pour y remédier, les maisons de retraite se mobilisent : un dîner de Noël est organisé pour les résidents qui restent sur place. Certains établissements fêtent même l’évènement un jour plus tôt pour donner l’occasion à la famille d’y être présente.

Le personnel fait de gros efforts pour offrir aux résidents une atmosphère festive : spectacles, sketchs humoristiques et chants traditionnels, guirlandes, musique. Ce jour-là, nappes, verrerie et porcelaine sont de mise, afin d’apporter chaleur et bien-être aux résidents. Histoire de remonter le moral aux résidents âgés.

La carte des oubliés de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *