Montpellier : le nonagénaire est mort de froid

L’autopsie pratiquée à l’institut médico-légal du CHRU Lapeyronie sur la dépouille du retraité montpelliérain de 95 ans disparu samedi et retrouvé le lendemain a conclu à un décès par hypothermie.

Aucune trace suspecte a été relevée sur le corps du nonagénaire qui avait disparu le samedi vers 8h de son domicile, boulevard Paul Valéry, dans le quartier des Sabines, à Montpellier. Son cadavre avait été retrouvé dimanche vers 17h, allongé dans un coin du site EDF de la rue Raimon de Trencavel, près du grand rond-point du Grand M., non loin de chez lui. C’est un agent d’EDF venant prendre son service qui avait buté sur le corps.

Le nonagénaire, légèrement vêtu en cette période de températures froides, pouvant atteindre jusqu’à moins 6 à 8 degrés a passé la nuit à la belle étoile et a succombé à une hypothermie. Reste ce mystère que les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault s’emploient à élucider : comment le retraité a t-il pu franchir le grillage du site d’EDF protégé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *