Gard : les miraculées du passage à niveau

Un TGV a happé une voiture engagée sur le passage à niveau du mas du Rouvillac, proche d’Aigues-Vives, entre Lunel (Hérault) et Nîmes, dans le Gard, ce jeudi vers 9h30.

Par miracle, la conductrice et sa passagère, âgées de 30 ans et 50 ans domiciliées à Calvisson n’ont été que commotionnées dans le choc, qui a pulvérisé le véhicule. Plus choquées, que blessées, elles ont été admises aux urgences de l’hôpital de Lunel.

Le trafic ferroviaire était complètement interrompu depuis, dans les deux sens, le temps d’enlever la voiture écrasée et d’établir si la motrice peut repartir. Les 527 passagers du TGV ont été transférés dans un autre train, en gare SNCF de Lunel.

Le train circulait dans le sens Nîmes-Montpellier, quand l’accident s’est produit. La conductrice n’aurait pas compris que les barrières se baissaient.

Le trafic a repris à 12h15

Selon la direction régionale de la SNCF à Montpellier, le trafic des trains vient de repartir sur une seule voie, donc en alternance entre les gares de Montpellier et de Nîmes.

La circulation des trains est redevenue normale dans les deux sens à 12h15, ce jeudi. Il n’y a aucun blessé à déplorer dans le train.

3 Comments

  1. Voila des femmes qui croivent que c d trotinette qui passe par Ces passages la .la quasi totalité des accident est du au non respect du code de la route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *