Mosson et Cévennes : ANRU N°2, le second souffle

Vendredi, à 11h30, Philippe Saurel, président de la Métropole de Montpellier, a ouvert les portes de la Maison pour Tous Léo Lagrange, à la Mosson, pour la signature du protocole de préfiguration de l’ANRU N°2. Un programme ambitieux pour rénover les quartiers prioritaires Mosson et Cévennes.

Autour du président de la métropole montpelliéraine, des invités, partenaires économiques incontournables (Olivier Camau, directeur régional de la Caisse des Dépôts, Blanche Guillemot, Directrice générale de l’Agence Nationale pour l’(Amélioration de l’Habitat, Nicolas Grivel, directeur général de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) du nouveau protocole de configuration de l’Anru signé en faveur du renouvellement urbain des quartiers Mosson et Cévennes, ciblés par la collectivité comme prioritaires : « Le programme que nous portons sur 10 ans en faveur de ces quartiers est un magnifique chantier », commente Philippe Saurel : « L’ampleur de ce programme, dont le financement sera annoncé et précisé pour chacune des opérations proposées, en fait actuellement le programme Anru le plus ambitieux et le plus abouti de France ».

Ce programme vise à améliorer les conditions de vie pour les habitants dans ces quartiers (habitat, environnement, équipements, éducation, culture, emploi) : « Nous sommes sur un territoire dynamique. Et sur des sujets comme la mobilité, l’accès à l’emploi, le développement économique, l’habitat, les quartiers Mosson et Cévennes ne doivent pas être laissés pour compte. Le projet porté par la métropole de Montpellier s’inscrit parfaitement dans cette vision, et l’Anru est aux côtés de la Métropole de Montpelier », confirme Nicolas Grivel, directeur national de l’ANRU.

Signature de l’Anru n2 pour les quartiers Mosson et Cévennes.

Philippe Saurel a profité de cette signature pour faire le point sur quelques grandes opérations de cet ANRU N°2 : « Nous allons refaire du logement certes, mais l’enjeu consiste aussi à refaire la ville sur elle-même, en intégrant équipement publics, commerces, économie, éducation, culture, etc… Le projet ANRU N°2 intègre tout cela pour rendre la ville plus agréable en rééquilibrant l’égalité sociale ».


– Cité Gély : « On va dire que pour des raisons électorales, l’arche de la cité Gely n’a pas été détruite. Or, sa destruction conditionnait l’obtention de l’ANRU N°2. Nous nus sommes engagés à le faire : nus détruirons cette arche en janvier 2017. La programmation de cette arche a permis de débloquer l’ANRU N°2 ».

– Cévennes : « Il y a beaucoup de co-propriétés dans ce quartier. Nous allons intervenir avec l’ANA auprès des habitants pour rénover les logements avec l’ambition, au final, de désenclaver les voiries et l’espace commercial de ce quartier ».

– Petit Bard : « Il y avait un reliquat d’1 M€ pour le commerce. Nous avons résolus ce problème. Nous avons créé le marché du Petit Bard, mis en place il y a une dizaine de jours. Ce marché marche bien. Nous poursuivons la réhabilitation en faveur du commerce de proximité sur ce quartier ».

– Mosson : « La ville n’achètera pas des co-propriétés dans ces quartiers. La rénovation des logements privés, par exemple long du Mail, se fera avec l’aide de l’ANA… Merci à l’Anru qui autorise la destruction anticipée de la Tour d’Alembert. La Tour d’Assas ? Bien sûr que nous voulons la détruire. Sa disparition ouvrirait tout le mail ! Mais nous ne sommes pas propriétaires de tout. Nous travaillons au rachat des logements (il y en a encore un qui n’est pas à ACM) en tenant compte du relogement des actuels résidents… Autre axe prioritaire ciblé par l’ANRU N°2 : le Grand Mail. L’ANRU nous demande des études pour décider du type de rénovation, mais ce secteur sera entièrement réhabilité. Les anciens locaux de la TAM serviront de Maison du Projet Anru ». Un petit mot sur la salle Louis Feuillade, qui sera terminée en 2017. J’avais voté, sous Hélène Mandroux, contre le passage de cette salle sous régie privée. Cette salle revient dans le giron de la municipalité, point final… Egalement au menu : la rénovation des écoles. Lorsque nous avons présenté le projet aux habitants du quartier, nous avons été applaudi par les mamans. Cela fait chaud au coeur… Je précise que nous lançons également la rénovation du centre nautique Neptune et que celle du stade de la Mosson qui fera place à un grand parc pour les habitats du quartier… Je complète cette liste en rappelant que nous allons aussi réparer le lac des Garrigues qui sert de dépotoir ».

  

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *