Montpellier : le voleur filmé au PMU

Un SDF de 46 ans qui était recherché par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault, après avoir été identifié pour un vol commis à Montpellier a été localisé dans un squat à Sète et interpellé, mercredi. Il a été placé en garde à vue.

Le 25 octobre dernier, la voiture d’un Montpelliérain garée rue Molière, dans l’Écusson, à Montpellier était « roulottée ». Une des portières avait été forcée. Le propriétaire bien imprudent avait laissé son portefeuille à l’intérieur, lequel contenait sa carte bancaire.

Quelques jours plus tard, en découvrant son relevé des opérations bancaires, il découvrait que sa carte bleue avait été utilisée dans un point PMU du centre-ville, non loin de la place Molière, grâce au nouveau système de paiement dit « sans contact », un moyen qui permet de régler sans taper le code secret. Le commerçant passe simplement la carte bancaire devant le boîtier. Le « roulottier » avait parié 100 euros sur les chevaux.

Multirécidiviste

La victime déposait plainte contre X au commissariat central, où une enquête était ouverte à la sûreté départementale, en collaboration avec la brigade anticriminalité (BAC). L’exploitation du système de vidéoprotection équipant le PMU allait être payante : les policiers de la BAC identifiaient formellement un multirécidiviste, un SDF de 46 ans.

Le quadragénaire, sentant le vent tourner a rapidement quitté Montpellier. Il restait introuvable dans les divers lieux où il vivait, au sein de la communauté des marginaux. Un avis d recherche était alors émis et sa trace a été localisée mercredi à Sète, à la faveur d’un banal contrôle des policiers du commissariat. Le SDF avait rejoint un squat.

Il a été placé en garde à vue à l’hôtel de police de Montpellier.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *