Plan d’eau de Baillargues : l’arrêté du préfet annulé

La cour administrative d’appel de Marseille a annulé en date du 7 novembre dernier l’arrêté du préfet de l’Hérault du 2 octobre 2012, autorisant la création du plan d’eau Gérard Bruyère dans le quartier de Massane, à Baillargues, entre Montpellier et Lunel.

C’est un des projets sportifs et de loisirs porté par la commune et par la métropole incluant un parc multiglisse inédit. L’arrêté préfectoral a été attaqué au début par quatre riverains dont les terrains ont été achetés, qui ont été déboutés par le tribunal administratif de Montpellier.

6 mois de retard

Seul l’un d’eux a interjeté appel et la cour administrative de Marseille a donné tort aux premiers juges. « Il s’agit d’une annulation partielle qui ne remet pas du tout en cause le projet, le parc de loisirs Gérard Bruyère se fera bien, simplement, à cause de cet arrêt, le chantier débutera avec 6 mois de retard », assure ce jeudi à Métropolitain, Jean-Luc Meissonnier, le maire de Baillargues, ajoutant que, « les juges de Marseille relèvent l’existence d’une retenue d’eau en raison de la création d’une digue en terre, qui mettrait en danger les habitations riveraines. Or, il n’y a aucune construction autour du plan d’eau ».

La décision de saisir la cour de cassation après cet arrêt de la cour administrative d’appel de Marseille n’était pas encore prise officiellement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *