Déviation de Baillargues : une députée se mobilise

À Baillargues, les élus et la population se mobilisent pour faire aboutir rapidement deux projets phares : la suppression du passage à niveau de la route de Mauguio et la déviation de la RD 613. La députée PS de l’Hérault, Fanny Dombre-Coste annonce ce mardi soir qu’elle reste très vigilante sur le suivi du dossier de la déviation. Voici sa réaction :

« La mobilisation pour le projet de déviation de l’ex-RN113 au droit des communes de Saint-Brès et de Baillargues se poursuit et s’amplifie. Les élus, les citoyens, les entreprises et leurs salariés, les usagers de la route ainsi que les habitants des communes traversées témoignent fort légitimement du sentiment d’urgence que ressentent nombre d’entre nous pour les déplacements dans l’est montpelliérain. J’exprime mon soutien à ces démarches citoyennes et notamment à la pétition initiée en faveur de ce projet. Je travaille à l’aboutissement de ce projet, et me suis assurée de son maintien au Plan de Relance Autoroutier annoncé en septembre 2016 par le gouvernement, afin de voir la déviation de la RN113 réalisée au plus vite. À la suite de la présentation de ce plan et après les tentations locales de remettre en cause le choix de financer les travaux de la RD 613 au bénéfice du Contournement Ouest de Montpellier, j’ai demandé en urgence un rendez-vous auprès du Ministre des transports Alain Vidalies qui s’est tenu le 11 octobre dernier. Ma crainte était de voir mis en échec ce projet essentiel à notre territoire et à l’ensemble de la Métropole, sans pour autant permettre de faire aboutir le COM, tout aussi important, mais beaucoup plus complexe et plus coûteux (230M€) que la déviation de la RD 613 (50M€) financée par ce plan. Au cours de ce rendez-vous, j’ai pu défendre les intérêts des habitants de l’est montpelliérain et le Ministre m’a assuré du maintien de la déviation de l’ex-RN113 dans le plan de relance autoroutier. A ce jour, le dossier suit son cours normal, les études de concessibilité et de trafic sont en train d’être réalisées. L’activité économique et la qualité de vie pâtissent sur ce territoire de l’ampleur des flux de circulation; le doublement de l’autoroute A9 ne suffira pas à lui seul à répondre aux enjeux de mobilité sur la métropole et en particulier sur l’est montpelliérain. C’est pourquoi je suis pleinement mobilisée sur ce dossier que je continue à suivre avec la plus grande détermination ».

3 Comments

  1. Il serait temps.
    La traversée de Baillargues est un enfer.
    Le carrefour du golf, avec ses feux à 3 temps, bouchonne à n’importe quelle heure de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *