Gare de la Mogère – L’inquiétude des professionnels des travaux publics

Dans un communiqué de presse, la Fédération des Travaux Publics LR fait part de « son incompréhension face à la suspension du financement de la gare de la Mogère par la Région« .

La FRTP-LR vient ainsi appuyer les présidents des métropoles de Montpellier et de Nîmes : « Les gares de Manduel et La Mogère sont des équipements nécessaires, qui trouveront leur complète fonctionnalité dans la perspective de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan ». En argumentant : « Pour avoir davantage de TGV à la Mogère, il faut accélérer la mise en service de Manduel. A l’inverse, l’annonce faite par la région Occitanie de suspendre son financement à la construction de la gare de la Mogère alimente la remise en cause de la gare de Manduel. Elle est contraire à l’union nécessaire pour que la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan progresse dans l’agenda des financements nationaux et européens« .

Les professionnels demandent ainsi « aux élus régionaux et locaux à faire bloc pour accélérer la construction de la gare de Manduel et soutenir la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan« .

Le 14 décembre à Toulouse seront restitués les comptes-rendus des États généraux du rail  et de l’intermodalité. Les conclusions serviront à donner les orientations en matière de politique ferroviaire notamment pour les années à venir. Le sujet de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan et des deux gares TGV de la Mogère et de Manduel est attendu avec beaucoup d’intérêt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *