L’insolite du dimanche : « Petit garçon chiant à vendre »

Désormais, Métropolitain publie « l’insolite du dimanche », une information authentique, mais inattendue dénichée parmi le flux quotidien d’actualité. Notre choix s’est porté sur une drôle d’histoire.

Une habitante de la région d’Angers, dans le Maine-et-Loire surfait tranquillement sur le Web, lorsqu’une annonce en ligne sur le Bon Coin l’a fait bondir : « À vendre petit garçon chiant avec bonnet breton et un doudou qui pue ». L’annonce, localisée à Angers même était accompagnée de la photo d’un enfant âgé de 8 à 10 ans, parfaitement identifiable.

Canular

Choquée, l’Angevine a prévenu la gendarmerie. Les forces de l’ordre ont pris cette affaire au sérieux et, après enquête, sous l’autorité du parquet informé, elles sont parvenues à identifier rapidement l’auteur de cette blague de mauvais goût.

Entendus par les gendarmes, ce dernier a expliqué qu’il voulait juste faire une blague au fils d’un ami. Bref, il s’agissait d’un canular. Le procureur de la République d’Angers ne l’a pas entendu de cette oreille : il va engager des poursuites pour outrage à magistrat.

6 Comments

  1. Bizarre quand même car les sites d’annonces sont sensés vérifier les annonces avant publication. Pour éviter justement ce genre de blague de mauvais goût voire pire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *