Sète : un pompier blessé à coups de cutter

Un sapeur-pompier du centre de secours principal de Sète a été blessé de deux coups de cutter, jeudi soir, alors qu’il effectuait la traditionnelle tournée des calendriers de fin d’année, dans la ZUP de l’Île de Thau. On lui a posé des points de suture aux urgences de l’hôpital. Une plainte contre X a été déposée et le Sdis de l’Hérault se constituera partie civile, quand l’auteur sera identifié et arrêté par les policiers de la Sécurité publique du commissariat de Sète.

Le pompier blessé et un collègue de la caserne ont été entourés, puis pris à partie par un groupe de jeunes de la cité qui les ont bloqués à l’intérieur d’une des HLM. Coincés dans un coin d’une cage d’escalier, les deux pompiers ont pu appeler à la rescousse, via un téléphone portable un éducateur de la ZUP, qui a réussi à convaincre la douzaine de jeunes de les libérer. Un des pompiers a reçu deux coups de cutter à une jambe, au motif, selon les agresseurs que, « les pompiers sont indésirables ici, comme les flics »

La ZUP de l’Île de Thau à Sète est le théâtre actuellement d’incidents récurrents : rodéos, véhicules incendiés, violences volontaires et caillassages des véhicules de pompiers et de policiers par des groupes de jeunes encapuchonnés, voire encagoulés.

3 Comments

  1. On ferme la cité par l’armée et perquisition de tous les appartements et garages et caves… Prise d’ADN sur tous les jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *