Policiers brûlés : deux adolescents arrêtés

Deux mois après la violente agression de policiers de la Sécurité publique, dont deux ont été grièvement brûlés par des jets de cocktail Molotov dans la cité de la Grande Borne, à Viry-Châtillon, en région parisienne, deux adolescents de 15 et de 17 ans ont été arrêtés.

Un mineur a été mis en examen et écroué dans le cadre de l’enquête sur l’attaque de ces 4 policiers, a indiqué ce samedi le parquet d’Évry, dans l’Essonne. Le 8 octobre dernier, une quinzaine d’individus avaient incendié deux voitures de police, occupées par quatre agents, en mission de surveillance. Deux policiers ont été très grièvement brûlés.

Colère policière

Il a été mis en examen pour complicité de tentative de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique, a précisé le procureur d’Évry, Eric Lallement. Un second mineur âgé de 15 ans, également suspecté d’avoir « notamment » participé à la fabrication des engins incendiaires, « a été placé sous le statut de témoin assisté ». Tous deux ont été arrêtés jeudi. Des complices encagoulés le jour des faits sont recherchés. Un adjoint de sécurité (ADS) est toujours hospitalisé depuis l’attaque.

Après cette violente agression, des policiers de la Sécurité publique ont manifesté leur colère, mettant notamment en cause le laxisme de certains juges. Des manifestations, parties de Paris avaient gagné la province et notamment Montpellier et Béziers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *