Renoncement de François Hollande : réactions

François Hollande a créé la surprise jeudi soir en annonçant qu’il renonçait à se présenter à l’élection présidentielle de 2017. Le choix du chef de l’État est commenté. Voici des réactions :
Philippe Saurel, maire (DVG) de Montpellier, président de la métropole
 » Je salue sa lucidité, son courage d’admettre qu’il n’était pas en situation de rassembler les Français. La France traverse  une période tourmentée et un contexte national et international très difficile. Les Français ont besoin d’être rassurés et protégés. Les pratiques politiques doivent changer et le cadre institutionnel rediscuté.
L’homme ou la femme qui sera élu par les citoyens de notre pays devra gouverner avec courage, justice, humanité et fermeté. Il est grandement l’heure de « Réparer la République ». Et je compte participer pleinement  à la reconstruction. « 
Anne-Yvonne Le Dain, députée PS de l’Hérault
« Le Président François Hollande a décidé de ne pas se représenter. Dont acte. Je ne peux pas dire que j’en sois heureuse, certes non. Mais j’en prends acte. Avec tristesse et avec respect. Ses mots pour le dire, empreints de simplicité et de hauteur, m’amènent à penser qu’ainsi, il entre dans l’Histoire. Par la grande porte.

Serge Moati a écrit ce soir, sur twitter, une jolie et terrible phrase… « un président devait dire ça ! »…Je crois, je pense, je crains que tout soit dit là. En mai prochain, je dirai : « au revoir Président,…, merci pour ces moments, ces choix, ces résultats, et d’avoir supporté sans jamais rien dire tous ces sarcasmes ». En langage moderne : #HollandBashing dès 2012 …Et d’ici mai 2017, hop hop hop … on continue à travailler ! ».

Daniel Cohn-Bendit qui vit dans l’Hérault

L’ancien député européen s’est dit impressionné » par le discours prononcé par le chef de l’Etat. « Il y a une humilité et une lucidité de la situation qui en font, à la fin, un homme normal à la présidence. Il a compris la situation, j’ai trouvé ça assez fort » a t-il dit.

Najat Vallaud-Belkacem en visite à Montpellier

Pour la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, en visite officielle ce vendredi à Montpellier, François Hollande « a été fidèle à ses engagements, fidèle à son histoire, et fidèle aux siens. Comme ministre, fière du bilan de l’action de redressement du pays qu’il aura engagée, je veux saluer la décision d’un homme d’État, qui a toujours fait passer l’intérêt de la Nation avant sa personne ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *