SONDAGE. Paris suspects : coupables ou innocents ?

Les seize prévenus rejugés depuis la semaine dernière devant la cour d’appel de Montpellier dans l’affaire des présumés paris suspects, autour de la rencontre de handball entre Cesson/Rennes et Montpellier, en Bretagne en 2012 seront fixés sur leur sort le 1er février.

Le procès s’est terminé ce mardi par les plaidoiries de la défense qui ont notamment insisté sur un point essentiel à leurs yeux : rien dans la procédure ne permet d’apporter la preuve que le match a été truqué, disons « arrangé » avec la complicité des joueurs du MHR pour permettre à Cesson/Rennes, lanterne rouge, de se maintenir dans l’élite.

Fortes amendes requises

Pour les avocats des prévenus, jugés pour « escroquerie » et « complicité d’escroquerie », rien ne permet non plus au vu du dossier d’établir que les deux frères Karabatic, Nikola et Luka savaient que leurs compagnes avaient parié à la mi-temps de fortes sommes chez des buralistes sur la victoire des Bretons. Les deux stars du handball étaient restées dans leur voiture.

Des amendes de 10’000 euros avec sursis et 10’000 euros à 40’000 euros ont été requises lundi par l’avocat général contre les seize prévenus.

Pour le magistrat, ils sont coupables, comme l’avait jugé le tribunal correctionnel de Montpellier, en première instance. Contre Nikola et Luka Karabatic, l’avocat général a même requis des amendes quatre fois plus élevées que la condamnation en correctionnelle : 40’000 euros, contre 10’000. Présents à la barre en appel, ils ont adopté la même ligne de défense que lors du premier procès : à l’époque, ils ont découvert l’existence de cette fraude par la presse.

Alors, selon vous, les frères Karabatic sont-ils coupables ou innocents ? Répondez à notre question de la semaine.

[poll id= »10″]

2 Comments

  1. « l’avocat général a même requis des amendes trois fois plus élevées que la condamnation en correctionnelle : 40’000 euros, contre 10’000. »… Bizarre comme formulation…. 40 000 euros c’est quatre fois plus élevé que 10 000 euros ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *