Montpellier Events : rififi au conseil d’administration

Le directeur général de Montpellier Events, la société d’économie mixte de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) a jeté un froid, ce mercredi après-midi lors du conseil d’administration qui se tenait au Corum, en annonçant à la dizaine de membres réunis autour de la table, qu’il demandait d’engager un vote pour une dépense de 50’000 euros, concernant une étude commerciale de valorisation. Il a proposé le choix du cabinet d’experts et d’avocats fiscalistes EY, ex-Ernst & Young, dont Marie-Thérèse Mercier, la conseillère régionale d’Occitanie est la présidente.

Membre du conseil d’administration de Montpellier Events, présente à cette séance, elle a immédiatement réagi : « Je n’étais pas du tout au courant que EY s’était porté candidat, car ce n’est pas le cabinet de la région qui a fait la démarche. Personne ne m’en avait informée. Le directeur général de Montpellier Events a expliqué qu’il avait déjà travaillé avec EY dans le passé, lorsqu’il était à Lille, dans les Hauts de France. S’agissant de l’utilisation d’argent public, j’ai averti le président de Montpellier Events, Philippe Saurel et les membres présents que le directeur général ne pouvait pas dire cela devant moi, donc j’ai dit, je sors et j’ai quitté la salle ». Ce n’était qu’une proposition au vote par le directeur général, pas un vote, confirme un informateur à Métropolitain, soulignant que « André Deljarry, le président de la CCI de l’Hérault s’est ému de l’annonce surprise du directeur général concernant le choix de EY. M.Deljarry a déclaré qu’il avait commis une faute en incluant EY pour ce marché de 50’000 euros ».

Selon nos informations, Philippe Saurel, le président de Montpellier Events ignorait également que le directeur général proposerait EY au vote pour cette étude.

Séance interrompue

Après cet épisode, les membres du conseil d’administration sont passés à la question suivante. L’ordre du jour était consacrée au gros morceau, la partie budgétaire, avec une situation financière qui n’est pas folichonne : le déficit de la société d’économie mixte serait plus important que l’année dernière, à cause notamment de l’annulation d’un concert d’un groupe de rock international et de l’amputation de la foire de Montpellier d’un jour et demi, à cause d’une alerte rouge météo. « C’est alors que la séance a été interrompue par le président, qui a indiqué que nous serions convoqués ultérieurement pour terminer ce conseil d’administration. La date du report n’a pas encore été fixée » indique Marie-Thérèse Mercier, qui s’interroge ce soir sur cette réalité : quel est l’avenir de Montpellier Events ?

Salles de spectacles

Montpellier Events est une société anonyme d’économie mixte à conseil d’administration active depuis 25 ans. Elle est spécialisée dans le secteur d’activité de la gestion de salles de spectacles. Son effectif est compris entre 50 et 99 salariés. Sur l’année 2015 elle a réalisé un chiffre d’affaires de 29’763’400,00 €. Le total du bilan a diminué de 2,62 % entre 2014 et 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *