Montpellier : il était recherché pour cambriolage

Des contrôleurs de la TaM 3M ont été perspicaces lundi en contrôlant un fraudeur âgé de 17 ans, démuni de son ticket de transport, à la station de tramway de la gare SNCF Saint-Roch, rue de la République, à Montpellier. Pour la verbalisation, il a montré aux agents de la TaM 3M une carte d’identité au nom d’une Montpelliéraine. Il leur a expliqué qu’il s’agissait de sa tante.

Les contrôleurs n’ont pas été convaincus et ont appelé le commissariat central. Une patrouille de policiers de la Sécurité publique dépêchée sur les lieux a constaté que l’adolescent avait sur lui, outre cette carte d’identité, une carte bancaire et un chéquier au nom de cette Montpelliéraine.

Vol par effraction signé

Des vérifications rapidement menées ont permis d’attester que ces documents avaient été volés la veille dans le vestiaire d’un gymnase. En effet, dimanche vers 22h, cette Montpelliéraine avait découvert que son sac à main avait disparu du vestiaire de ce gymnase situé dans le quartier de la Rauze. Elle avait déposé plainte. Les policiers ont donc pu effectuer un lien entre le vol de sac à main, des papiers d’identité et l’interpellation du mineur. Lequel faisait l’objet d’une fiche de recherche émise par les policiers de la brigade des cambriolages de la sûreté départementale de l’Hérault.

L’adolescent avait signé un « casse » : il laissé ses empreintes digitales sur les lieux d’un vol par effraction commis dans une habitation dans le quartier des Aubes, à Montpellier, le 17 mars dernier. Il a été déféré ce mercredi au parquet des mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *