Stéphanie Jannin contre-attaque dans le dossier Las Rébès

Régulièrement mise en accusation dans le dossier de Las Rébès, Stéphanie Jannin a décidé de ne plus se laisser faire. Interrogée par Midi Libre, la déléguée à l’urbanisme et à l’aménagement durable explique pourquoi elle a décidé de porter plainte contre Thierry Teulade de l’association des Enfants de la Colline.

Après une audition le mercredi 16 novembre par la brigade financière du SRPJ de Montpellier suite à la plainte contre X concernant le projet Alba à Las Rébès, Thierry Teulade envoie un communiqué à la presse et utilise les réseaux sociaux. C’est sans doute l’action de trop pour Stéphanie Jannin qui a décidé de « déposer plainte pour dénonciation calomnieuse contre Thierry Teulade et tous ceux qui seront impliqués dans la publicité faite autour de cette affaire« .

Elle explique dans les colonnes de Midi Libre « Longtemps je n’ai pas voulu donner plus d’importance à cette affaire car j’étais sûre d’être dans mon bon droit« . Quand Stéphanie Jannin était interrogée par un journaliste sur ce dossier, elle refusait de répondre. « Mais que je vois que tout cela n’est que prétexte à salir, à nuire politiquement, il faut y mettre un terme« .

Stéphanie Jannin clarifie la situation dans le projet Alba : « Mon ancien employeur a obtenu ce marché avec mon prédécesseur, monsieur Delafosse« . L’architecte explique ensuite avoir demandé à Philippe Saurel lorsqu’elle s’est engagée politiquement à ses côtés « de ne pas exercer de délégation en lien avec ma profession. Désormais, je veux remettre les choses en place et dire que j’ai toujours agi dans l’intérêt général« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *