8000 km pour un gendarme atteint de la maladie de Charcot

Durant 24 heures, le week-end dernier, des centaines de personnes, dont Marie FABRE, Miss Languedoc 2014 se sont relayées, jour et nuit dans l’enceinte du CrossFitt de  Castelnau-le-Lez à l’occasion d’une course où les participants étaient lestés d’un  « sandbag ». L’animation de la soirée avait été confié au DJ Getdown qui n’a pas ménagé sa peine pour tenir éveillé tout ce joli petit monde.

Au bout des 24 heures en faveur de la maladie de Charcot, plus de 8.000 kms ont été parcourus. Mais au-delà de l’exploit sportif, l’association « Espoir SLA» souhaitait par cette action, sensibiliser les intervenants au poids de la maladie que représente la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA). Particulièrement impliqués et convaincus de leur démarche, ces trois garçons, fondateur de l’association s’investissent depuis plusieurs mois pour informer sur cette maladie de Charcot et pour soutenir la recherche. 

Avant tout, ces trois jeunes gens et leur mère souhaitent porter un message de soutien et d’espoir à leur père, un militaire de la Gendarmerie nationale en poste dans l’Hérault, à qui on a diagnostiqué cette pathologie récemment. Ce militaire qui tout au long de sa carrière a fait preuve d’humanité et de solidarité a été le fondateur et l’animateur de nombreux clubs de sports au sein de l’institution.

Noëlle Perna solidaire

Toujours disponible, il a été un acteur des manifestations sportives et culturelles organisées par  Les Tuniques Bleues Luneloises. C’est donc tout naturellement, qu’avec beaucoup de conviction, l’association des Képis Pescalunes a décidé d’apporter un soutien sans faille à l’Association Espoir SLA.

Cette alliance et ce partenariat se manifesteront le 14 janvier prochain au Zénith Sud de Montpellier où se produira l’humoriste Noëlle Perna, surnommée Mado la Niçoise qui raconte de sacrées salades de rires. Elle revient avec son dernier spectacle, un one-woman-show délirant « Super Mado ». L’artiste a décidé de reverser une partie des bénéfices de son spectacle au profit de la recherche sur la maladie de Charcot.  L’artiste devrait faire cette maxime des Képis Pescalunes : «Dans une société qui s’individualise, il existe encore des îlots de solidarité qui ne demandent qu’à grandir et à fédérer autour d’eux. »

Notez ce rendez-vous avec Mado la Niçoise, vous ferez un beau geste de solidarité.

Maladie neurodégénérative

La maladie de Charcot, également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurodégénérative. Elle atteint progressivement les neurones et entraîne une faiblesse musculaire puis une paralysie. L’espérance de vie des patients restent très courte. En anglais, elle est également appelée maladie de Lou Gehrig, en hommage à un célèbre joueur de baseball atteint par cette maladie. Le nom « Charcot » vient du neurologue français qui a décrit la maladie.

Les neurones touchés par la maladie de Charcot sont les neurones moteurs (ou motoneurones), chargés d’envoyer les informations et les ordres de mouvement du cerveau jusqu’aux muscles. Les cellules nerveuses dégénèrent progressivement puis meurent. Les muscles volontaires ne sont alors plus commandés par le cerveau ni stimulés. Inactifs, ils finissent par ne plus fonctionner et s’atrophient. Au début de cette maladie neurologique, la personne atteinte souffre de contractions musculaires ou de faiblesse dans les membres, bras ou jambes. Certaines rencontrent des problèmes d’élocution.

3 Comments

  1. Bravo pour cette belle initiative !! Courage et ESPOIR à ce Gendarme Que l’on apprécie déjà par le courage de ses enfants et son épouse. ✊✊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *