Tueur de Montferrier : un ancien aide soignant de la maison de retraite

INFO MÉTROPOLITAIN. Le tueur présumé de la maison de retraite des religieux du chemin de Baillarguet, à Montferrier-du-Lez est un ancien militaire de carrière de 47 ans, ayant fait partie des commandos de parachutistes. Ce quadragénaire était surtout un ancien employé de la maison de retraite, où il avait été aide soignant. Il connaissait donc très bien les lieux, pour se présenter jeudi, vers 21h15 -l’alerte a été donnée aux gendarmes à 21h45- à la porte de la maison de retraite des missionnaires africains. D’autant que le suspect réside non loin de là, plus au nord, à Saint-Mathieu-de-Tréviers. La concubine du suspect est interrogée par les enquêteurs, qui sont 130 au total à être mobilisés.

L’enquête des gendarmes de la section de recherches et des policiers du SRPJ de Montpellier s’attachaient vendredi matin à établir pour quel motif l’ancien aide soignant a fait irruption, encagoulé et armé à la maison de retraite. Et comprendre pourquoi il a tué de trois coups de couteau une aide soignante, Catherine, 54 ans, domiciliée à Saint-Brès. Selon nos informations, le tueur présumé et la victime se connaissaient.

Les enquêteurs procédaient à l’audition de la concubine du tueur présumé et celle du fils du couple pour, en priorité, de le joindre par téléphone pour le convaincre de se constituer prisonnier. Le quadragénaire qui est en cavale ne répondrait plus aux appels.

 

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *