Tornade à Saint-Martin-de-Londres : 20 bâtiments dévastés

Une tornade très localisée sur la commune de Saint-Martin-de-Londres, une commune de 3000 habitants sur la route de Ganges, à 25 kilomètres au nord de Montpellier a provoqué de très importants dégâts matériels à des bâtiments privés et publics : au total, selon un bilan provisoire établit à 7h30 ce jeudi, 20 habitations, entreprises situées dans la ZAC de la Liquière et la cantine scolaire ont souffert avec des toitures arrachées et des façades en partie écroulées. La cantine scolaire et l’école primaire sont fermées jusqu’à nouvel ordre, notamment pour des infiltrations d’eau importantes. Une garderie est ouverte pour les élèves dans la salle des rencontres, au coeur du village.

Dans un lotissement proche de la ZAC de la Liquière, des portails de pavillons ont été arrachés. Des voitures ont été renversées, un petit camion garé sur le parking d’une société de transports a été déplacé sous l’effet du vent fort et a percuté une voiture, des arbres déracinés, des containers renversés avec les détritus jonchant le sol, des panneaux de signalisation et routiers ont été couchés : un spectacle de désolation s’offre aux habitants au lever du jour, laissant entrevoir un bilan catastrophique.

Une voiture retournée.
Une voiture retournée.

Les sapeurs-pompiers ont été appelés vers 2h, dans la nuit, selon le Codis de l’Hérault (Sdis 34). Fort heureusement, il n’y a aucun blessé à déplorer, mais des familles vont devoir être relogées.

La surface touchée indique que cette tornade s’est déplacée sur 200 mètres de longueur, selon le groupement de gendarmerie de l’Hérault, du quartier de la Liquière au lieu-dit le Frouzet.

« On a cru à la fin du monde »

Joint par Métropolitain, ce jeudi matin, un habitant de la commune raconte « avoir eu la peur de sa vie. Avec ma femme et nos deux enfants, on dormait, quand nous avons été réveillés par un fracas énorme. Un pan de la toiture de notre maison, mitoyenne de la ZAC de la Liquière, à la périphérie du centre-ville venait de tomber. Les tuiles se sont envolées, on entendait souffler le vent en tempête, les rafales devaient dépasser les 100 km/h, ça a duré environ 2 minutes. On a cru à la fin du monde ». Des toitures étaient bâchées ce matin par les pompiers de la caserne locale et des agents techniques réquisitionnés dès 3h par le maire.

Des arbres étaient couchés devant l’entrée et dans la cour de la cantine scolaire, dont la toiture n’a pas été impactée, après une reconnaissance.

Deux familles relogées

À 8h15, ce jeudi, Métropolitain a pu recueillir le témoignage d’un élu de la commune, joint en mairie : « Le téléphone n’arrête pas de sonner depuis 8h, des habitants qui ont eu leur maison endommagées appellent. La ZAC de la Liquière, au bord de la route Montpellier-Ganges, à l’entrée sud de la commune a été dévastée : un garage automobile n’a plus de toiture, la boulangerie du Fournil est très endommagée. Le maire est sur le terrain pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts. Mais, ils sont énormes. Il est trop tôt bien sûr pour les chiffrer ».

Des compagnies d’assurance vont dépêcher leurs inspecteurs départementaux et régionaux auprès des sinistrés. Selon un bilan communiqué à 11h ce jeudi par le groupement de gendarmerie de l’Hérault, outre une vingtaine de maisons endommagées, une quinzaine de véhicules ont subi des dégâts plus ou moins importants. Deux familles ont été relogées.

Une entreprise endommagée.
Une entreprise endommagée.

Réparations déjà en cours.
Réparations déjà en cours.

Une camionnette déplacée par le vent.
Une camionnette déplacée par le vent.
 

Saint-Martin-de-Londres, aux portes des Cévennes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *