Patrimoine des pompiers : une association en péril

L’association SPIS34 (Sauvegarde Patrimoine Incendie et Secours de l’Hérault) est en péril. Suite aux nombreux écueils subis par l’association dans sa quête de locaux, elle se retrouve en danger en cette fin d’année. Elle s’annonçait pourtant charnière avec des objectifs importants, tant en matière de restauration de véhicules, que de pérennisation de ses partenariats.

« Si rien n’est trouvé en début d’année prochaine, donc d’ici quelques semaines à peine, l’association mettra la clé sous la porte et avec elle une partie de l’histoire des sapeurs pompiers du département de l’Hérault » prévient, consterné le président, Laurent Ladoeuille, sapeur-pompier volontaire au Sdis de l’Hérault à la caserne du Caylar.

Conserver le patrimoine

L ‘association recherche donc des locaux, afin de restaurer, de stocker des véhicules anciens, des camions, fourgons et ambulances bons pour la « casse » et fait appel aux bonnes âmes sensibles à la conservation du patrimoine, « car il est important de comprendre son passé pour mieux appréhender son avenir », analyse Sébastien Piernas, le vice-président de SPIS34.

Allez, Métropolitain qui a décidé de soutenir le combat des responsables et des adhérents de cette association compte sur vous pour faire un geste de solidarité et de générosité. Un geste qui serait un magnifique cadeau de Noël pour ces bénévoles qui font perdurer l’histoire des « soldats du feu ».

>> SPIS 34 : 06 10 44 27 08 ou 06 62 92 25 77

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *