VIDÉO. Sécurité renforcée pour les fêtes de fin d’année

À l’occasion des fêtes de fin d’année, et ce jusqu’aux soldes d’hivers (du 11 janvier au 21 février 2017), la Municipalité renforce son dispositif de sécurité pour accompagner au mieux les festivités traditionnelles et l’attractivité commerciale du centre-ville. La présence de la Police Municipale sera doublée. Quarante agents seront ainsi présents au quotidien. Sans oublier, les caméras de vidéo protection permettant de suivre 24h/24 les espaces publics ainsi que le dispositif Sentinelle assuré par l’État.

Deux arrêtés municipaux

Par ailleurs, deux arrêtés seront déposés. Comme tous les ans le premier concerne la nuit du 31 décembre « qui permet aux forces de sécurité d’intervenir en cas de débordement ou de trouble à l’ordre public » a expliqué Marie-Hélène Santarelli, déléguée à la Sécurité. « La nouveauté cette année c’est que nous allons reprendre l’arrêté de tranquillité publique que nous appliquons en période estivale pour permettre aux commerçants de mieux travailler » poursuit-elle « Cet arrêté vise à éviter la mendicité agressive, la consommation sur la voie publique et le regroupement de personnes en errance accompagnées de chien« . Ce dernier sera en application jusqu’aux soldes.

Dispositif de sécurité renforcé durant Coeur de Ville en lumières

Entre le 1er et le 3 décembre, plus de 100 000 personnes sont attendues lors de Coeur de Ville en lumières où neuf façades de bâtiments historiques seront illuminées. Des mesures complémentaires ont donc été établies :

  • À l’instar des Estivales cet été, un contrôle d’accès sera mis en place sur l’esplanade Charles de Gaulle où se déroulera les Hivernales.
  • 75 terrasses d’établissements du centre-ville seront suspendues – certaines remplacées par des comptoirs – afin de fluidifier la circulation piétonne.
  • La Police Municipale mobilisera 60 agents chaque soirée.
  • Un dispositif anti-bélier sera mis en place à certains points de contrôle.
  • La TaM renforcera ses effectifs sur les stations de tramway du centre-ville (particulièrement sur la ligne 4).
  • L’ouverture du poste de commandement commun de l’Hôtel de Ville permettra de suivre et de coordonner les interventions des services mobilisés sur la manifestation.

Le samedi 3 décembre sera une journée particulièrement sensible car de nombreux événements auront lieu comme le match à risque entre le MHSC et le PSG ou le défilé des Miss sur la Comédie à 12h. Ainsi par arrêté préfectoral, le spectacle projeté sur l’Église Saint-Denis ne pourra pas être assuré. Concernant les Miss, « on peut parler de sanctuarisation du défilé avec un dispositif de barriérage qui délimitera le podium à partir de trois services de sécurité (Société de sécurité privée Police Municipale et Police Nationale) » a détaillé Marie-Hélène Santarelli.

Afin d’assurer un maximum la sécurité lors de cette journée, des renforts ont été demandés au Préfet. Il a déjà été accordé un apport de 12 réservistes issus de la gendarmerie pour la gestion du centre-ville. « Il faut se rendre compte que l’on est dans un état d’urgence et donc on a l’obligation d’assurer la sécurité de ces événements qui mobilisent un grand nombre de personnel qui revient cher car on a un personnel privé et un personnel public. Je pense aux policiers municipaux qui vont effectuer un grand nombre d’heures supplémentaires. Ce sont des coûts importants pour la Ville. Mais à cette période on ne pouvait pas prendre en compte la sécurité » a conclu Marie-Hélène Santarelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *