Explicit, le festival interdit aux moins de 18 ans

Du 22 au 27 novembre, la deuxième édition du festival Explicit organisé par la compagnie À Contre Poil du Sens revient au centre dramatique national hTh et au Diagonal. Performances, spectacles, conférences, films et concerts mettent en avant le bouillonnement créatif international autour de la question du genre et de la sexualité. Si la programmation est interdite aux moins de 18 ans, le festival Explicit est fortement conseillé aux amateurs de contre-cultures alternatives (queer, post-porn, féministes…).

Le festival Explicit promet ainsi à travers les films, les conférences ou les spectacles une exploration de la sexualité, une interrogation de l’interaction des corps, ou encore une découverte et un dialogue sur le thème. Parmi les propositions, on notera les documentaires Kiki (mardi 22 novembre à 20h au Diagonal) sur les membres de la communauté LGBTQ noire américaine lors de la préparation de leurs performances dans les exubérants « ballsroom » de New York et Yes We Fuck ! (jeudi 24 novembre à 20h au Diagonal) sur la sexualité chez les personnes à diversités fonctionnelles.

Vendredi 25 novembre, hTh accueillera une performance à 20h, Extime autour de l’intime et de la visibilité du corps puis à 21h le spectacle Biofiction pour une exploration des relations humaines et non humaines. DJ Lorant du label Royal Advisor Records viendra conclure la soirée à partir de 23h.

Samedi 26 novembre, toujours à hTh, la journée débutera à 15h avec une conférence de Marie-Anne Pareau, professeure en sciences du langage à la Sorbonne, sur les liens entre le corps et le discours dans la pornographie. À partir de 16h30 un focus sera consacré à Buck Angel, réalisateur, avocat et trans-porn-activiste international. A 19h30, projection d’une sélection de court-métrages post-porn. Ce courant présente « une vision positive du sexe avec une conception ouverte sur des formes multiples de sexualité en contestation de l’hégémonie hétérosexuelle de la pornographie industrielle, et sur une conception de la pornographie comme enrichissement de la vie affective et sexuelle » d’après la définition de Marie-Anne Pareau. Le spectacle Schönhetsabend de Florentina Holzinger et Vincent Riebeek ainsi que le concert du groupe électro avant-gardiste berlinois Hyenaz concluront la journée.

Le bouquet final du dimanche 27 novembre s’annonce passionnant avec une journée thématique My body is my business. À travers des lectures, des rencontres, un documentaire et des performances, les travailleurs du sexe témoigneront de leur activité et interrogeront le public sur cette question. À 21h, le festival Explicit tirera sa révérence avec le premier concert en France de Will Sheridan, artiste hip-hop queer new-yorkais nommé en 2014 Grand Marshall de la Pride de Chicago pour son travail queer novateur dans la musique et le sport.

Voir le programme complet sur Festival-explicit.fr

Billetterie :
Spectacles : Général 20€, Réduit de 5 à 15€
Performances : Tarif unique à 5€
Film au Diagonal : 5€
Toutes les autres rendez-vous : entrée libre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *