Procès des paris truqués : les Karabatic présents

Les deux frères Karabatic, Nikola et Luka sont présents ce lundi matin devant la cour d’appel de Montpellier, au procès des présumés paris truqués lors du match de handball remporté en mai 2012 par le club de Cesson, lanterne rouge et relégable qui recevait Montpellier, leader. Flairant des soupçons de match arrangé et de fraude aux paris chez des buralistes, la Française des Jeux (FDJ) avait alerté le procureur de la république de Montpellier, le 16 mai 2012.

À la mi-temps du match en Bretagne, 102’300 euros de paris avaient été enregistrés, sur les 104’887 euros de mises totales sur la victoire, avérée, de Cesson, ce qui avait paru plus que suspect. Parmi les joueurs, heureux gagnants de la victoire de Cesson figuraient notamment les frères Karabatic, qui n’avaient pas fait le déplacement.

Lourdes amendes

Le procureur de l’époque avait ouvert une information judiciaire qui débouchait sur 16 mises en examen, dont des joueurs du MHB renvoyés devant le tribunal correctionnel. Tous étaient condamnés à de lourdes peines d’amende, de 1500 euros à 30’000 euros. Lors de l’audience, en juin 2015, les prévenus avaient nié en bloc, à l’exception de Primoz Prost, condamné à 10’000 euros d’amende avec sursis.

Les condamnés et le club du MHB, partie civile ayant interjeté appel du jugement -les premiers juges ont écarté le droit pour le club de se constituer partie civile-, un nouveau procès s’est ouvert devant la chambre correctionnelle de la cour d’appel, dans l’ancien palais de justice de la rue Foch. Il va durer onze jours, avec un arrêt qui sera mis en délibéré sans doute au début de l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *