MHR. Prolongations judiciaires pour Altrad et Galthié

La chambre sociale de la cour d’appel de Montpellier a mis en délibéré au 18 janvier, le jugement dans le contentieux qui oppose Mohed Altrad, le président du MHR et l’ancien entraîneur du club de rugby à XV, Fabien Galthié. L’audience s’est déroulée ce lundi matin.

Mohed Altrad et Fabien Galthié étaient présents, en compagnie de leurs avocats qui ont plaidé en appel, après le jugement rendu le 21 mars dernier par le conseil des prud’hommes de Montpellier, condamnant le président du MHR à payer 560’000 euros d’indemnités à l’ex-coach. Fabien Galthié, dont le contrat court jusqu’au mois de juin 2017 a été débarqué de ses fonctions en décembre 2014.

L’avocat de l’ancien entraîneur, remplacé depuis par Jack White a plaidé que le MHR avait commis une faute grave avec un préjudice de grande ampleur pour sa carrière. Il a demandé aux juges de la cour d’appel de confirmer le jugement dans toutes ses dispositions, jugement extrêmement bien motivé, a t-il estimé à l’audience.

L’avocate du club a eu une toute autre version des faits, assurant que Fabien Galthié a tout fait pour être licencié, car il n’avait qu’une envie : quitter le MHR. L’entraîneur de l’époque avait été mis à pied par le président du club après huit défaites en neuf matches. Les deux parties seront fixées le 18 janvier, après des prolongations judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *