Les futurs aménagements de la Grand Rue Jean-Moulin dévoilés

La Grand Rue Jean-Moulin est l’une des rues commerçantes les plus fréquentées et appréciées de l’Écusson. Paradoxalement c’est aussi celle dont le revêtement est le plus chaotique. Et pour cause, depuis 30 ans aucun travaux d’envergure n’y a été effectué. Philippe Saurel avait annoncé vouloir s’en occuper. Hier soir, il a présenté aux commerçants et riverains de la rue, le projet envisagé et le planning des travaux.

C’est un chantier qui est loin d’être évident mais qui s’avère nécessaire. Avec la Grand Rue Jean-Moulin, peut-être plus qu’ailleurs, il faut concilier les exigences des commerçants et celles des riverains qui sont parfois opposées. Une représentante de l’association Sud Babote illustre parfaitement ce propos : « Il est loin le temps où les commerçants habitaient au dessus de leur commerce » . Trouver le bon équilibre pour maintenir l’activité économique sans pour autant produire trop de nuisance. Comme l’a dit Philippe Saurel : « Il y a beaucoup de petites négociations complexes qu’il faut négocier au jour le jour, heure par heure » . C’est pourquoi un site internet (ou un espace sur celui de la ville) sera spécialement mis en place afin de répondre aux questions de chacun et une personne de la mairie sera en permanence sur place durant les travaux. Des mécontents il y en aura c’est certain mais le maire de Montpellier se veut optimiste : « Tout l’art dans cette affaire est de contenter tout le monde. Si on arrive à 80 % de satisfaits et 20 % de mécontents ce sera un bon résultat » .

fullsizerender185

Sur la partie haute de la rue (150 m de long pour une largeur allant de 4,5 m à 7,5 m), deux caniveaux en dalles de pierre le long des immeubles et un caniveau central seront construits. Sur la partie basse de la rue (200m de long pour une largeur allant de 8,5 m à 10,5m), également deux caniveaux en dalles de pierres le long des immeubles et deux caniveaux centraux. Ces caniveaux serviront de chemin de guide pour les personnes mal voyantes. Cette disposition permettra également un écoulement central des eaux durant les pluies. Les pavés laisseront place à un enrobé. Celui-ci ayant prêté à discussion, des solutions seront présentées ultérieurement. Les travaux devraient également permettre aux commerces de mettre leurs entrées en conformité avec les normes pour améliorer l’accessibilité des personnes handicapées.

Important travail sur les réseaux souterrains

La place Saint-Côme connaîtra également un lifting. La fontaine sera rénovée et toute la place bénéficiera d’un revêtement en pavés de pierre. Un éclairage spécifique permettra une mise en valeur de l’Hôtel Saint-Côme qui abrite la CCI. Un éclairage du même type sera installé à l’entrée de la Grand Rue Jean-Moulin par la rue de la Loge.

fullsizerender184

Outre les travaux de voirie, l’éclairage de la rue sera refait. Les luminaires seront changés, les traversées enfouies et une mise en conformité des câbles sera effectuée. D’importants travaux sur les réseaux souterrains sont nécessaires. Tout le réseau d’eau potable doit être changé. C’est en effet la dernière rue du centre-ville à être équipée de canalisations en plomb. Une bonne nouvelle donc pour les riverains dont beaucoup souffrent d’une pression trop faible.

Maintenir l’activité économique et faire avancer les travaux

De nombreuses questions sont actuellement en discussion entre les différents intervenants du dossier. Comment vont s’effectuer les livraisons ? Les commerçants vont-ils devoir fermer une journée ou plus durant les travaux ? Comment les clients vont accéder à leurs boutiques ? « Nous avons deux contraintes majeures » a t’il été expliqué « Maintenir l’activité économique et faire avancer les travaux pour avoir une voirie et des réseaux tout neufs. Les entreprises devront travailler avec peu de matériels et peu d’engins. Ce sont les raisons pour lesquelles les délais sont longs » .

Après cette première réunion, les différents services de la ville vont réajuster leurs propositions. Le planning de début des travaux a d’ailleurs été modifié. Initialement prévu début août, les commerçants ont exprimé leurs craintes. Philippe Saurel est allé dans leur sens en demandant à ce que le chantier débute « après le 17 août c’est à dire après les fêtes de Saint-Roch. 5 000 Italiens y viennent et consomment à Montpellier » . Étonnement, aucun architecte du patrimoine n’a été consulté. Philippe Saurel a donc demandé aux services de lancer un appel d’offre dans ce sens. Une deuxième réunion sera organisée afin de présenter avec l’architecte choisi le revêtement et traiter de toutes les questions liées au patrimoine.

Planning envisagé :
Partie haute :
Mi août 2017 – Début décembre 2017 : Travaux réseaux souterrains puis surface provisoire
Mi décembre 2017 – Mi janvier 2018 : Arrêt de chantier
Mi janvier 2018 – Fin juin 2018 : Travaux de surface définitif
La place Saint-Côme est considérée dans la partie haute. Ce sera la variable d’ajustement pour définir le respect des délais prévisionnels.
Partie basse :
Mi août 2018 – Début décembre 2018 : Travaux réseaux souterrains puis surface provisoire
Mi décembre 2018 – Mi janvier 2019 : Arrêt de chantier
Mi janvier 2019 – Fin juin 2019 : Travaux de surface définitif

Coût des travaux :
Voirie => 1,3 M €
Éclairage public => 200 000 €
Mise en lumière => 100 000 €
Rénovation fontaine => 50 000 €
Réseaux souterrains => 650 000 €
Total => 2,3 M €

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *