Emprunt immobilier : bien choisir son assurance

capture-decran-2016-11-09-a-16-17-58Les banques exigent que vous assuriez votre emprunt immobilier pour consentir à vous accorder un prêt. Mais, elles proposent aussi leurs propres contrats, rarement très performants. Quels sont les points clés à étudier afin de faire jouer la concurrence et couvrir au mieux votre crédit immobilier ?  Réponses avec Nicolas Rouvière, Courtier en crédit immobilier et assurance de prêt chez EUROSUD FINANCE.

Dans quelles conditions est- il préférable d’opter pour une délégation d’assurance ?

À ce jour il n’y a pas de conditions préférables pour opter à une délégation d’assurance. Peu importe votre âge, votre situation professionnelle ou votre état de santé, vous pouvez souscrire librement à une délégation d’assurance. En tant que futur emprunteur, vous devez réaliser une étude comparative sur les tarifs et les garanties que vous souscrivez. Après la loi Lagarde de 2010 renforcée par la loi Hamon du 17 mars 2014 la réglementation applicable à l’assurance emprunteur progresse à bon rythme. Il faut savoir qu’un amendement est actuellement en débat et prévoit d’autoriser tous les ans les particuliers à changer l’assurance de leur prêt. Une petite défaite pour les banques, une grande victoire pour le porte-monnaie ! Les députés viennent de remporter une bataille décisive. L’Assemblée nationale a adopté en septembre dans le cadre de la loi Sapin 2, un amendement prévoyant le droit à la substitution annuelle de l’assurance emprunteur.

Les économies réalisées sont- elles significatives ?

Oui, les économies sont significatives, tous nos clients ont réalisé d’importantes économies sur le coût de leurs assurances. Mais attention à ne pas tomber dans la recherche d’un tarif, il ne faut en aucun cas négliger les garanties de votre contrat. Pour sélectionner le contrat d’assurance qui vous correspond, rien de mieux qu’une étude comparative et personnalisée.

Décès, perte d’emploi, invalidité… Comment se prémunir efficacement ?

Il y a différents types de garanties qui s’offrent aux emprunteurs à ce jour, de la garantie de base en décès – P.T.I.A (Perte Totale Irréversible d’Autonomie), aux garanties complémentaires, I.T.T (Incapacité Temporaire Totale), garantie I.P.P (Invalidité Permanente Partielle), garantie I.P.T (Invalidité Temporaire Totale), garantie P.E (Perte d’emploi) et autres garanties reprenant les pathologies de dos et psychologique. Pour se prémunir ef cacement, il faut tenir compte de plusieurs paramètres (composition du foyer, emploi, charges, revenus etc..) Aucun élément n’est à négliger concernant le choix des garanties et le niveau de couverture à apporter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *