Décès dans le Gard : un chauffard interpellé

Un surveillant de prison à la retraite de 66 ans domicilié à Langlade a été interpellé lundi par les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie d’Alès, quatre mois après avoir percuté et tué accidentellement en pleine nuit, une retraitée de 61 ans qui traversait la route conduisant à Montpezat, sur la commune de Saint-Mamert-du-Gard. Le conducteur du véhicule avait poursuivi sa route. Depuis, à partir de morceaux d’accessoires récupérés sur les lieux de l’accident mortel avec délit de fuite, les enquêteurs de la gendarmerie, avec le concours précieux des experts de l’Institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale (IRCGN) s’étaient intéressés à toutes les fourgonnettes de marque Dacia et de type Dokker.

La nuit du drame, quelques minutes plus tard, un garagiste de Clarensac était venu remorquer un Dacia Dokker tombé dans le fossé bordant la route près de Langlade, une commune proche de Saint-Mamert. Le conducteur, en état d’ivresse semble t-il avait quitté la route. Un renseignement que les gendarmes ont exploité, pour soupçonner le sexagénaire.

Après avoir longtemps nié en garde à vue, il a avoué être l’auteur de l’accident mortel, mardi soir. Il sera déféré ce mercredi au parquet d’Alès pour homicide involontaire avec délit de fuite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *