Soirée parfaite pour le Montpellier Méditerranée Futsal

Un gymnase Jean Bouin plein à craquer, de l’ambiance dans les tribunes, du spectacle sur le terrain et une large victoire 7-1 sur le FC Picasso Échirolles… Le Montpellier Méditerranée Futsal a passé une soirée parfaite et poursuit sa magnifique saison.

Voir les tribunes pleines du gymnase Jean Bouin confirme l’engouement autour du futsal à Montpellier. Un bon signe également pour l’association Unité du Monde. L’intégralité de la billetterie leur était reversée pour permettre la construction de puits au Mali. Si habituellement l’ambiance est déjà bon enfant, le gymnase trembla encore plus hier soir avec la venue d’une trentaine de supporters de la Camarga Unitat 2011. Habitués aux tribunes de la Mosson, ils ont donné de la voix pendant tout le match.

Sur le terrain, le Montpellier Méditerranée Futsal avait sans doute à coeur de reprendre sa marche en avant après sa première défaite au Kremlin-Bicêtre il y a quinze jours. Quoi de mieux pour se relancer que d’affronter le FC Picasso Échirolles, 11e du championnat.

Très rapidement le public comprit qu’il allait passer une soirée tranquille. Les hommes de Manolo Moya prirent le dessus dans tous les compartiments du jeu. Techniquement les Gasmi, Ouadi ou Pupa faisaient des misères aux joueurs adverses. Sans oublier la nouvelle recrue cap-verdienne Nito qui a pu faire admirer ses dribbles chaloupés. Tactiquement le MMF étouffait les Isérois avec un pressing haut permettant une récupération rapide dans le camp adverse ou facile dans son propre camp. Souvent en situation d’attaque placée, la technique des joueurs montpelliérains et la rapidité des transmissions dans les espaces assurèrent un début de match tranquille. Ouadi, Gasmi par deux fois et Pupa permirent de rentrer aux vestiaires avec une avance de quatre buts. La seconde période fut une formalité malgré un petit relâchement qui donna l’opportunité à Bentallah de sauver l’honneur pour Échirolles. Côté MMF, Pupa s’offrit un triplé et Nito inscrivit son deuxième but en deux matches. Victoire finale sans aucune contestation des Montpelliérains 7 à 1.

Le Kremlin-Bicêtre United s’étant incliné chez lui 3-4 face au Sporting Paris, Montpellier reprend seul la place de leader. En attendant toujours le match en retard des Franciliens. Le Montpellier Méditerranée Futsal poursuit son ascension dans l’élite française et cache à peine ses ambitions. Pour le jeune et talentueux belge Souliemane Ouadi « Si on arrive en playoff, on est champion« . Avec cette mentalité, ce jeu et ce public, le club en a largement les capacités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *