Perpignan : des armes lourdes pour la police municipale ?

La Ville de Perpignan a toujours fait de la sécurité des personnes et des biens une priorité. Ainsi, depuis 35 ans, la police municipale est équipée de toutes les armes autorisées par la réglementation en vigueur : revolver 38 spécial, Flash ball, Taser, matraque, tonfa et bombe incapacitante. 205 caméras de vidéoprotection maillent la ville, ce qui permet d’assurer une surveillance de l’ensemble du territoire.

« À la suite des actes de violences, dont les représentants des forces de l’ordre sont victimes, malheureusement trop régulièrement, il est nécessaire d’apporter tout le soutien des élus de la Ville de Perpignan aux agents de police nationale et municipale » souligne Jean-Marc Pujol, maire « Les Républicains » de Perpignan, qui précise : « Nous voulons les assurer de notre détermination pour les soutenir dans leur action quotidienne mais également, leur donner les moyens d’assurer leurs missions dans ce contexte difficile ».

Le maire de Perpignan a saisi officiellement le ministre de l’Intérieur, afin que les policiers municipaux puissent disposer d’armes d’épaule pour répondre ainsi, le cas échant, à la menace terroriste. Le conseil municipal a voté une délibération demandant officiellement au ministère de l’Intérieur, que le décret dotant d’armes de poing semi-automatiques, d’armes longues (fusils à pompe, fusils semi-automatique) soit rapidement signé. Pour l’heure, ce n’est pas encore acté.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *