Mineurs isolés : « 95% sont motivés pour s’intégrer »

Il ne se passe pas une nuit sans que des piétons soient dévalisés dans des rues de l’Écusson, à Montpellier par des mineurs isolés qui sont hébergés dans le département de l’Hérault par le Conseil départemental. Ces adolescents qui multiplient les vols de téléphone, de cartes bancaires et de sacs avec violence ne représentent qu’une infime partie des réfugiés accueillis ici.

« 95% de ces jeunes âgés pour la plupart de 15 à 17 ans et demi sont débrouillards et motivés pour s’intégrer dans la société française » assure ce jeudi à Métropolitain, Philippe Loubet Del Par, directeur général adjoint en charge des Solidarités au Département de l’Hérault, indiquant que, « le Département porte plainte lorsqu’il y a fraude sur leur situation, particulièrement sur l’âge. En général, ils ont une famille dans leur pays, ce n’est pas la raison pour laquelle le conseil départemental porte plainte ». Selon lui, « une faible minorité pose des difficultés ».

« Ils sont très reconnaissants »

Philippe Loubet Del Par se félicite de constater que, « ces jeunes réfugiés s’investissent au quotidien pour, d’abord être scolarisés, ensuite pour obtenir un contrat jeunes majeurs et enfin pour demander un titre de séjour. Ils sont très reconnaissants de voir que la France les aide ».

Selon un chiffre qui varie chaque semaine, 182 mineurs isolés, en forte majorité étrangers ayant fui des pays en guerre ou économiquement ruinés -avec des Européens et quelques Français- sont hébergés dans les structures d’accueil et 100 devenus des jeunes majeurs sont toujours suivis dans leur parcours de contrat jeunes, jusqu’à l’âge de 21 ans. C’est l’association RAIH (Réseau Accueil Insertion Hérault), dont le siège est à Montpellier qui gère leur hébergement et leur suivi au quotidien pour  le Département de l’Hérault, qui consacre un budget annuel de 10 millions d’euros à ce dispositif.

7 Comments

  1. On aimerait tant le croire!….

    Une amie vient de se faire voler son porte-feuilles il y a deux heures à peine en prenant son ticket de tram au distributeur de la gare, direction Saint Jean de Védas..
    Chaque fois que nous allons dans le centre-ville , nous n’y allons jamais l’esprit tranquille.

    Idem pour le train. La gare de Montpellier a une certaine notoriété au commissariat qui se trouve à la gare de Lyon , à Paris.

  2. Bonjour,

    10 millions d’€ par ans pour ces incapables incompétents du RAIH, vous pensez bien qu’ils ne vont pas cracher dans la soupe… Je ne serais guère étonné que en creusant un peu, les dirigeants de cette fumeuse association soit très très proche des mêmes qui justement débloquent cet argent. Montpellier est probablement la pire ville au niveau de la justice coupablement laxiste et au niveau des associations qui ne servent à rien et touchent des millions d’€ par ans.

  3. on le voit qu’ils souhaitent s’intégrer ils volent ils braquent et ils sont relacher comme si c’était sans gravité. il faut arreter avec ces écrans de fumée les français et les occitants ne sont pas dupes ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *