Quel architecte pour transformer l’hôtel Montcalm ?

Destiné à accueillir dans un premier temps un musée de l’Histoire de la France en Algérie, Philippe Saurel a décidé il y a déjà plusieurs mois de requalifier le projet d’aménagement de l’Hôtel Montcalm en Centre d’art contemporain, placé sous la direction de Nicolas Bourriaud. Quatre cabinets viennent d’être sélectionnés afin de présenter un projet architectural en janvier 2017.

Faire dialoguer patrimoine et modernité

Projectiles (Paris), Atelier d’architecture King Kong (Bordeaux), PCA-Stream Architecture (Paris) et enfin Berger&Berger Architecture (Paris) ont donc jusqu’à janvier pour présenter leur projet d’aménagement de l’Hôtel Montcalm. La choix final sera ensuite rendu public en février.

Avec une surface de 3 150 m² et plus de 2 350 m² de surfaces exploitables dont 1500 m² d’exposition, les cabinets d’architectures ont un terrain de jeu particulier. Ils devront présenter un projet novateur tout en préservant la richesse patrimoniale de cet hôtel particulier du XVIIIe siècle situé en plein coeur de Montpellier, à deux pas de la gare Saint-Roch.

Un enjeu de taille

Le futur Centre d’art contemporain est le premier centre d’art public a être construit en France dans cette décennie. La Métropole de Montpellier veut donc en profiter pour créer un équipement unique et novateur : lieu d’expositions temporaires, espace de médiation et centre de recherche et d’enseignement. Une institution nouvelle génération comme l’a été et l’est toujours La Panacée. Un endroit mixte où le public prend plaisir à s’y retrouver à la fois pour visiter, découvrir ou échanger. L’objectif étant de faire du Centre d’art contemporain une place incontournable des arts actuels en France et en Europe. L’ouverture des lieux est prévue en 2019.

Réalisations des cabinets retenus à découvrir sur leurs sites internet :
Projectiles : Musée Fleury Lodève – Fleury / La galerie de l’histoire du Château de Versailles – Versailles / The National Cowgirl Museum and hall of fame – Forth-Worth USA.

Atelier d’architecture King Kong : Le Flow – Centre eurorégional des cultures urbaines – Lille / la Chapelle Corneille, création de l’auditorium de Normandie – Rouen / L’amphithéâtre du Domaine d’O – Montpellier.

Pca-Stream Architecture : Pinchuk Art Center Fondation d’art contemporain – Kiev / Centre de Création Contemporaine de Tours.

Berger & Berger Architecture : Extension et réhabilitation de la Collection Lambert – Avignon / Notus Loci – Extension du Centre International d’Art et du Paysage de l’île de Vassivère.

 

3 Comments

  1. C’est justement la question que je me pose. Cela va nous coûter combien ??? Je n’ose imaginer nos futurs impôts locaux. 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *