La Place Laissac actuellement

Philippe Saurel vient de présenter les aménagements qui animeront la place Laissac dès le mois de décembre. Manèges, chalets, illuminations et arbres redonneront de la vie à cet espace presque deux fois plus grand que le Plan Cabanes.

Depuis que la verrue a disparu on voit les immeubles magnifiques du XIXe siècle, ils sont ensoleillés. On voit les frises, la balcons en fer forgé style “art déco”. Quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit que cette place est très grande et que ne pas l’habiter par un bâtiment bien conçu serait une faute d’urbanisme“. En attendant la livraison des futures halles prévue pour la fin 2018 plusieurs aménagements temporaires seront installés pour occuper l’espace.

Le Carrousel déménage de la Comédie

- Annonce -

En premier lieu, le carrousel de la Comédie sera démonté et remonté sur la place Laissac. Et ce à la charge de la société gérant le manège. Cette opération nécessitant une quinzaine de jours, son activité cessera à la mi novembre pour un début d’activité prévu le 2 décembre. “J’avais le choix entre le 1 et le 2 décembre, j’ai choisi le 2″ a expliqué le maire “C’est une date un peu fétiche depuis Austerlitz. C’est le jour où les Miss arrivent à Montpellier et c’est le jour où nous avons candidaté à la mairie en 2013. Donc c’est une belle date“. Le carrousel restera sur la place Laissac jusqu’à la reprise des travaux (sous-sol, réseaux électrique et fluvial…) qui pourrait débuter en juillet 2017. Il retrouvera sa place initiale sur la Comédie à la fin de l’année 2017 juste avant la saison de Noël.

D’autres animations pour les fêtes de Noël

En plus du carrousel, un deuxième manège pour les tout-petits intitulé le Sapin Magique sera installé pour les fêtes. Et pour compléter l’ambiance, six chalets dédiés au commerce alimentaire feront “contrepoids au marché de Noël qui se trouve sur l’esplanade“.

Au centre de la place, un dispositif d’éclairage sera disposé. Depuis quelques années, la Ville a pris l’habitude de réserver de belles surprises à ses habitants comme le globe sur la Comédie ou l’ours géant d’Antigone l’année dernière.

La bonne nouvelle

A partir de février, des pots de 1m20 seront installés jusqu’à la fin du chantier. Ils viendront préfigurer les futures plantations. Certains seront tout de même retirés à le reprise des travaux pour pouvoir laisser passer les engins de chantier. “La bonne nouvelle, c’est qu’avec les radars qui ont fait le travail en sous-sol nous avons pu déterminer un certain nombre d’espaces propices à la plantation des arbres“. Cinq micocouliers seront plantés autour de la croix et un à l’entrée des halles sur la rue Anatole France. “Mais la super bonne nouvelle, c’est que l’on peut déjà cette année planter trois micocouliers de 6 m de haut à côté du pub” s’est réjouit Philippe Saurel. Ces derniers seront plantés avant Noël.

PARTAGER
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier. Observateur discret de la vie locale. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here