Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé ce mercredi soir le déblocage rapide d’une enveloppe de 250 millions d’euros pour les équipements, dans la foulée de la rencontre entre le Président de la République, François Hollande et les syndicats de la police nationale, à l’Élysée. Ces fonds seront prélevés sur le budget prévisionnel de 2017.

Le Président a reçu les syndicalistes pour tenter d’apaiser la colère des policiers de la Sécurité publique, qui manifestent dans les rues de Paris et de province, dont à Montpellier, depuis dix jours pour dénoncer l’insécurité qui s’aggrave dans certaines cités et le laxisme de la justice.

- Annonce -

Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a annoncé, qu’avec le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, des propositions seront présentées au Parlement, dès la fin du mois de novembre,“pour étudier et améliore les conditions de la légitime défense, destinées à mieux protéger les forces de l’ordre dans un cadre juridique conforme à l’État de droit”.

Ce mercredi, à Montpellier, de la place de la Comédie à la préfecture de l’Hérault, une marche pacifique a rassemblé des policiers nationaux, des pompiers, des agents pénitentiaires et de l’enseignement, des policiers municipaux et des syndicalistes, présents en tant que policier.

L’annonce de ces mesures rapides par le gouvernement va t-elle calmer la colère des forces de l’ordre ? Les policiers vont-ils manifester ce soir à Montpellier ? À suivre.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here