Non aux migrants : les élus de saint-Bauzille-de-Putois démissionnent

DERNIÈRE MINUTE. Solidaires du maire, Michel Issert, tous les élus de Saint-Bauzille-de-Putois vont démissionner. La première adjointe Élisabeth Thérond a confirmé l’information à Infos H24. La démission en bloc de l’équipe municipale sera effective à l’issue du conseil municipal du mercredi 2 novembre prochain, précise la première adjointe.

« J’ai réuni l’équipe municipale vendredi à 18h pour connaître ses intentions, après la démission de michel Issert. Cette équipe m’a mandatée pour vous informer que, solidaire à son maire, elle va démissionner pour les mêmes raisons : la seule liberté qui reste à un élu pour ne pas accepter une décision qu’il considère prise sans concertation, injuste et inéquitable, c’est de démissionner » écrit Élisabeth Thérond, ce samedi, dans un courrier à en-tête de la commune de Saint-Bauzille-de-Putois.

Le maire, les adjoints et les conseillers municipaux, 19 élus au total refusent l’arrivée imposée par l’Etat de 87 jeunes migrants à compter de début novembre. Des négociations sont actuellement en cours entre le maire (SE) et le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel pour qu’il revoit sa position. Le préfet dispose d’un délai d’un mois pour accepter ou refuser la décision de Michel Issert.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *