Migrants à Saint-Bauzille-de-Putois : le maire démissionne

D’après une information de nos confrères de Midi Libre, le maire de la petite commune de Saint-Bauzille-de-Putois, dans l’Hérault, Michel Issert a annoncé sa démission aux 1’140 administrés pour protester contre l’arrivée de 87 migrants dans son village.

« Je me dirige contre le diktat de la préfecture et contre ce chiffre de 87. C’est ingérable pour une commune comme la nôtre et c’est inéquitable à l’échelle du département » a-t-il confié à nos confrères.

Michel Issert a annoncé cette décision, lors de l’inauguration de la déviation de la RD 986.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *