Pas de migrants à Saint-Bauzille-de-Putois. Photo D.R.

D’après une information de nos confrères de Midi Libre, le maire de la petite commune de Saint-Bauzille-de-Putois, dans l’Hérault, Michel Issert a annoncé sa démission aux 1’140 administrés pour protester contre l’arrivée de 87 migrants dans son village.

“Je me dirige contre le diktat de la préfecture et contre ce chiffre de 87. C’est ingérable pour une commune comme la nôtre et c’est inéquitable à l’échelle du département” a-t-il confié à nos confrères.

- Annonce -

Michel Issert a annoncé cette décision, lors de l’inauguration de la déviation de la RD 986.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here