Montpellier : encore un client tabassé devant le Rockstore

0

EXCLUSIF INFOS H24. Un Montpelliérain de 23 ans a été tabassé dans la nuit de samedi à dimanche devant la salle de concert du Rockstore, dans la rue de Verdun, à Montpellier. Souffrant de fractures et de plaies au visage, il s’est vu prescrire 8 jours d’interruption temporaire de travail (itt) par les médecins du services des urgences du CHRU. Il présente une blessure importante à un oeil.

À sa sortie de l’hôpital, il s’est rendu au commissariat central, dimanche pour déposer plainte. Il s’est constitué partie civile contre la direction de l’établissement.

- Annonce -
PAVÉ 250

Un portier du Rockstore est une nouvelle fois mis en cause par la victime, comme le raconte sa compagne à Infos H24 : « La seule faute de mon compagnon a été de demander à une des personnes présentes dans la file d’attente devant l’entrée du Rockstore s’il fallait faire la queue. Cette personne s’est ruée sur lui, puis un des agents de sécurité faisant fonction de portier s’y est mis, il a violemment jeté à terre mon ami, qui a ensuite été rouée de coups par trois individus. Les videurs du Rockstore n’ont pas bronché ».

Un agent de sécurité accusé

Cette nouvelle affaire de violences présumées d’un client survient au moment où un ancien agent de sécurité de 24 ans a été déféré au parquet de Montpellier mardi, puis jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel pour avoir blessé six personnes devant l’entrée du Rockstore, où il était portier, dont une, âgée de 42 ans a bénéficié de quelque 70 jours d’arrêt de travail. Ces faits présumés, contestés par l’intéressé remontaient à 2014 et à 2015. Il avait été remercié par la direction du Rockstore en janvier dernier.

Ces procédures policières et judiciaires montrent du doigt les pratiques de certains agents de sécurité -on dit aussi portiers, videurs ou plutôt physionomistes- employés aux entrées d’établissements recevant du public.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here