Cinéma : Juste la fin du monde de Xavier Dolan

0

Sixième long-métrage du talentueux réalisateur de 27 ans Xavier Dolan, ‘‘Juste la fin du monde’’ auréolé du Grand Prix et du Prix du Jury Oecuménique lors du dernier Festival de Cannes, tire son récit de la pièce de théâtre éponyme du dramaturge Jean-Luc Lagarce, décédé en 1995. L’histoire : après douze ans d’absence, Louis, un écrivain à succès de 34 ans, retourne dans sa ville natale pour annoncer à sa famille qu’il va bientôt mourir (de ce qu’on suppose être le sida) : repas de famille, dispute, coups de gueule, coups de poing… le tout servi dans un huis-clos magnifiquement mis en scène par des acteurs de talents et de prestiges : Gaspard Ulliel (Louis), Nathalie Baye (Martine, la mère), Léa Seydoux (la petite sœur Suzanne), Vincent Cassel (le grand frère Antoine) et Marion Cotillard (Catherine, la belle sœur).
juste-la-fin-du-mondeCette histoire qui semble être celle d’une famille ordinaire entraîne peu à peu le téléspectateur dans un tourbillon d’émotions qui nous amène à un constat : l’impossibilité de communiquer en famille. Pourquoi tant d’agressivité ? Louis à des chose à dire mais il préfère écouter quitte à s’en prendre plein la ‘‘gueule’’. Seul remède à ces agressions omniprésentes, la compassion maternelle qui fini par annoncer ‘‘je ne te comprends pas mais je t’aime’’. Un amour inconditionnel et une famille qui s’entre-déchire que Xavier Dolan a su admirablement mettre en exergue à travers une mise en scène millimétrée faisant la part belle aux plans rapprochés et aux éclats de lumière dans les yeux.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
1001 vies et expériences professionnelles ont amené Nadira vers le journalisme, qu’elle exerce depuis plusieurs années au sein de 7officiel by Métropolitain en tant que Rédactrice en chef. Amateur d’art, de culture et d’histoires, son Bureau croule sous les ouvrages littéraires, qu’elle dévore littéralement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here