Homophobie et transphobie : Le Refuge interpelle les candidats aux primaires

L’association nationale Le Refuge, dont le siège est basé à Montpellier, a décidé d’interpeller les candidats aux différentes primaires pour connaître leurs engagements en faveur des jeunes homosexuels et transsexuels isolés et en souffrance. La consultation démarre cette semaine sur son site Internet avec la primaire des écologistes. Elle se poursuivra, au-delà des primaires, par la consultation des candidats à l’élection présidentielle.

Reconnue d’utilité publique par décret de 2011, Le Refuge « se trouve cependant de moins en moins soutenue par l’État dans son travail auprès des jeunes LGBTQI rejetés par leur entourage » précise l’association dans un communiqué. Pourtant Le Refuge est confrontée à une hausse sans précédent des appels à l’aide (+32% en 2016 par rapport à 2015).

Son conseil d’administration a donc décidé d’informer les citoyens des mesures que les différents candidats (aux primaires dans un premier temps, à la présidentielle dans un second temps) s’engagent à prendre « pour faire reculer l’homophobie et la transphobie dans la société ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *