LIVE – Rassemblements de Pro et anti-migrants dans les rues de Montpellier

0

Alors que Montpellier organise aujourd’hui la journée de la Solidarité, deux rassemblements ont lieu actuellement dans l’Ecusson à Montpellier. Le premier est organisé à l’initiative de Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, qui s’est opposée physiquement à l’ouverture du nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile à Montpellier. Les organisations Riposte Laïque, Résistance Républicaine, le SIEL y  participent également. Ces groupes identitaires dénoncent « la multiplication de coups d’Etat ou de coups de force migratoires qui, comme à Calais, portent cruellement préjudice aux populations locales ».

Deux personnalités sulfureuses participent à ce rassemblement : Christian Piquemal, commandant de la Légion étrangère entre 1994 et 1999, arrêté en février dernier lors d’une manifestation anti-migrants à Calais et radié il y a quelques jours des cadres de l’armée. Et l’écrivain Renaud Camus, déclaré en mai dernier candidat à l’élection présidentielle, à l’origine du concept du grand remplacement développé dans deux de ses ouvrages et repris depuis par les groupes et intellectuels extrêmistes.

- Annonce -
PAVÉ 250

Le cortège composé d’une centaine de personnes, qui devait se rendre vers la Préfecture où il devait faire face à une contre manifestation, est bloqué  par les forces de l’ordre dans les jardins du Peyrou. Cette deuxième mobilisation intitulée « Bienvenue à tou-te-s les migrant-e-s » a pour objectif de montrer « la solidarité des citoyens envers les réfugiés, migrants et demandeurs d’asile » mais également à ne pas « laisser la rue à l’extrême droite et à ses discours racistes ». Ce deuxième rassemblement regroupe environ 500 personne de Nuit Debout, ATTAC, le NPA, le Parti de Gauche, la Coordination des Groupes Anarchistes ou encore Sud Education 34.

Les forces de l’ordre sont fortement mobilisées dans le centre-ville. Une compagnie de CRS et policiers de la Sécurité publique soit environ 150 hommes sont déployés pour ce face à face à risques.

Pour rappel, l’accueil des demandeurs d’asile avait entraîné il y a quelques jours au Conseil Municipal une opposition idéologique vive entre les deux représentants frontistes et l’ensemble des partis représentés suite aux différentes actions menées contre le CADA. Ce matin lors du lancement de la Journée de la Solidarité qui se tient ce samedi sur l’esplanade Charles de Gaulle, Philippe Saurel, maire de Montpellier, déclarait : « Je condamne fermement la manifestation prévue contre les migrants cet après-midi ».

Suivez en direct ces rassemblements Pro et anti-migrants à Montpellier

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here