Castries : incendie au collège, des bouteilles d’acétylène explosent

5
Illustration .
1140×200

INTERVENTION. Un incendie s’est déclaré ce vendredi vers 14h30 au collège des Pins à Castries, rue de la Pierre-Bleue, à la sortie de la commune, en direction de Sommières.

Les sapeurs-pompiers du Sdis 34 ont dépêché sur place de gros moyens : deux fourgons pompe tonne de lutte contre les feux urbains et un véhicule de liaison, deux grandes échelles pivotantes, ainsi que des camions-citernes feux de forêt -CCF, l’équivalent d’un groupe d’intervention feux de forêt, GIFF-, une ambulance et un groupe de soutien sanitaire. 50 pompiers sont engagés, sous l’autorité d’un groupe de commandement.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

« Il s’agit d’un feu de toiture généralisé », selon un officier du Sdis 34. La toiture du bâtiment mitoyen du collège est complètement embrasée.

Une vingtaine de salles de classe ont été endommagées par les flammes, les fumées et l’eau déversée par les « soldats du feu ». 500 m2 sur les 1000 m2 du collège ont été la proie des flammes.

Collège en travaux

Trois ou quatre fortes explosions ont été entendues par des riverains et même jusqu’à Saint-Brès et Saint-Geniès-des-Mourgues. Il s’agit de bouteilles d’acétylène touchées par le front de flammes. Selon des informations livrées à Métropolitain à 15h, le bâtiment du collège d’où le feu s’est déclaré est actuellement en travaux d’étanchéité et les ouvriers de l’entreprise qui effectue ce chantier pendant les vacances d’été utilisent des bouteilles d’acétylène pour faire des soudures. Elles étaient disposées sur te toit.

Il est trop tôt de déterminer la cause de l’incendie un jour férié, mais des ouvriers ont été aperçus en train de travailler sur le toit de cette annexe du collège ce vendredi matin. Il n’est pas exclu que la forte chaleur ait fait exploser une des bouteilles d’acétylène, provoquant l’incendie.

Enquête en cours

Les gendarmes de la compagnie de Lunel sont sur les lieux, où un périmètre de sécurité est installé.Tout risque de propagation était écarté à 16h30.

Une enquête est ouverte. Dès que le bâtiment calciné aura refroidi, les techniciens de la cellule d’identification criminelle du groupement de gendarmerie de l’Hérault basée à Montpellier seront sur le site pour isoler l’endroit du départ de cet incendie spectaculaire.

Le collège des Pins de Castries doit accueillir 800 élèves à la rentrée de septembre. Une réunion de crise devrait se tenir rapidement pour savoir si l’établissement scolaire pourra ouvrir dans deux mois.

 

Un épais panache de fumée sur Castries et alentour. Photo Métropolitain.
Un périmètre de sécurité autour du collège de Castries. Photo Métropolitain.
- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

5 Commentaires

  1. J’habite à 15 min du collège
    Je suis collégien d’ailleurs dans ce collège
    Le bruit nous a fait très peur et nous voyons aussi la fumée noir sortent du collège

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here