Extorsion à Montpellier : des policiers de la BAC salvateurs

0
Policier.
1140×200

ARRESTATION. La scène se passe ce dimanche vers 5h30, à proximité de la place de la Comédie à Montpellier : des policiers en civil à bord d’une voiture banalisée de la brigade anticriminalité -BAC- qui sont en patrouille de routine dans l’Écusson sont hélés par une jeune femme affolée, qui leur fait de grands signes et pour cause : elle vient d’être victime d’une extorsion de fonds de la part de deux individus.

Effectivement, deux inconnus détalent en courant en apercevant les policiers de la BAC venir au secours de la victime. Un des deux suspects est rapidement rejoint et interpellé. Il est formellement reconnu par la victime.

Retrait à un DAB

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Avec un complice en fuite, ce Montpelliérain de 25 ans avait abordé la Montpelliéraine de 20 ans dans le but de la draguer. Mais, pendant que l’un lui contait fleurette, l’autre lui subtilisait son téléphone mobile dans son sac. La jeune femme s’apercevait de la supercherie et demandait des comptes au voleur. Lequel exhibait alors un couteau et l’obligeait à lui donner le code PIN du téléphone portable, ainsi que 100 € en liquide.

Tétanisée, la jeune femme se rendait alors à un distributeur automatique de billets et retirait les fonds exigés. C’est durant cette opération, alors que les deux racketteurs l’entouraient que la victime a reconnu les policiers de la BAC et qu’elle s’est aussitôt manifestée par de grands gestes pour attirer leur attention. 

Caméras de vidéosurveillance

Un passage de policiers salvateur pour la jeune femme qui a ainsi pu récupérer ses 100 €, mais également le téléphone mobile que le racketteur avait eu le temps de dissimuler sous une voiture en stationnement, avant qu’il ne soit localisé et coursé par la BAC.

C’est grâce aux agents municipaux en poste au centre de supervision urbain -CSU- de la Ville de Montpellier et aux caméras de vidéosurveillance que le trajet du voleur de téléphone mobile a pu être reconstitué, entre le DAB et le lieu de son arrestation. Des recherches entreprises sur le trajet dans le centre-ville a permis de récupérer le téléphone.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here