Montpellier : le voleur de vélo filmé par les caméras

4
Vols récurrents à Montpellier.
1140×200

EN DIRECT. Un Montpelliérain sans emploi de 50 ans qui volait un vélo sur la place de la Comédie à Montpellier a été filmé par les caméras de vidéosurveillance de la Ville de Montpellier et aussitôt signalé par l’agent du centre de supervision urbain -CSU- aux policiers de la Sécurité publique.

Il était 2h30 environ dans la nuit de mercredi à jeudi. Entre temps, le quinquagénaire avait quitté l’artère au guidon de ce vélo, dont il avait sectionné l’anti-vol à l’aide d’une pince coupante. Et c’est juché sur le cycle que le quinquagénaire a été intercepté un peu plus tard, dans une rue de l’Écusson.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Lors d’une perquisition à son domicile, les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault ont découvert un stock de vieux 45 tours. Un rapprochement a été fait avec un cambriolage par effraction commis la veille dans un magasin spécialisé dans les objets vintage, place Saint-Côme, dans le centre-ville et dont un père de famille et son fils étaient déjà en garde à vue ! Le voleur de vélo a reconnu avoir accompagné les deux suspects pour dérober les 45 tours et divers autres articles.

Vols récurrents

Les vols de vélos sont récurrents à Montpellier. Quand ce n’est pas le bicou, c’est une roue, voire les deux qui sont emportés. Ainsi, un habitant qui a opté pour les déplacements en cycle plutôt qu’en voiture, en scooter et en tramway en est à son treizième vélos disparus, alors qu’ils étaient équipés d’un système anti-vol…

Plus de 4000 vélos sont dérobés chaque année à Montpellier. On sous-estime le nombre de vélos volés en France. Et pourtant, ce sont 400’000 biclous qui disparaissent chaque année, soit 1 vélo volé par minute ! Selon un sondage qui date du début de l’année, 50 % des personnes qui se font voler leur moyen de transport rachètent un vélo d’occasion, 23 % sont tellement déçues qu’elles renoncent à s’en acheter un autre, et 25 % en rachètent un neuf.

Un constat toutefois : les vols sont dus à :
• des vélos non attachés.
• des vélos mal attachés.
• des antivols de mauvaise qualité.

Près de la moitié des vols se produisent à la maison, dans le hall d’immeuble et le garage !

Vol de vélo, que faire ?

Malheureusement, vous ne pouvez pas faire grand chose en cas de vol de votre biclou. Plus de la moitié des victimes ne déposent pas de plainte auprès des services de police et de gendarmerie, car cela est jugé inutile. Pourtant, aller porter plainte est la première chose que vous devez faire, impérativement, car une enquête est ouverte.

Même s’il faut attendre un peu de temps une fois sur place, le procès verbal -PV- est important, surtout si vous avez souscrit une assurance vélo. N’hésitez pas à aller poster le vol de votre vélo sur voldevelo.com. Ce site centralise les annonces des bicyclettes perdues, mais aussi celles retrouvées. Il est valable pour toutes les régions de France.

Un vol facile

Constat des policiers et des gendarmes : il est plus facile de voler une bicyclette qu’une voiture. Pourtant, avec de bonnes méthodes, vous pouvez rendre la tâche plus difficile pour les voleurs sans scrupules. Voici quelques conseils pour garder votre deux-roues dans le meilleur état.

• Prenez un antivol en forme de U. N’hésitez pas à mettre 10 % du prix du vélo dans l’antivol. Certes, c’est cher, mais toujours plus économique que de racheter un vélo. Si vous pouvez prendre un deuxième antivol, c’est toujours dissuasif.

• Attachez la roue avant avec le cadre à un mobilier fixe : réverbère, parcs à vélos. votre vélo doit être visible par tous et si possible, regroupé avec d’autres compatriotes.

 Gravez votre vélo avec un numéro national unique et vous recevez, en échange, un passeport vélo où sont indiqués le numéro de votre vélo et un mot de passe. Enregistrez votre vélo sur bycicode.org. Si les forces de l’ordre retrouvent votre biclou, ils peuvent identifier à qui il appartient.

>> Plus d’infos sur le site bycicode.org.

• Il est possible de souscrire une assurance vélo -généralement en sus de votre contrat habitation- qui peut vous rembourser votre vélo à hauteur de 1 500 €. Cotisation : en moyenne 20 €/an, remboursement pour un seul foyer.

Un rappel  : pour n’importe quel arrêt, qu’il soit court ou long, cadenassez toujours votre vélo. Et maintenant, vous avez toutes les armes en main, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas prendre votre vélo, surtout en cette période estivale très douce le soir.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

4 Commentaires

  1. Une découverte que j’ai faite il y a peu quand un de mes enfants s’est fait piquer le sien :
    Vous pouvez enregistrer une pré-plainte en ligne. Vous renseignez toutes les infos, vous choisissez un commissariat (il faudra bien signer), et vous indiquez quand et où vous pouvez être rappelé. La police vous rappelle pour fixer le RDV, et vous venez relire et signer.
    5mn si vous avez correctement rempli le formulaire en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here