Montpellier : la France s’impose face à la Belgique

0
1140×200

FOOTBALL FÉMININ. L’équipe de France rencontrait ce soir au stade de la Mosson à Montpellier la Belgique, en match amical préparatoire au championnat d’Europe.

À une dizaine de jours du début de la compétition, les filles d’Olivier Echouafni se sont imposées 2-0 dans une ambiance de fête. Mais, avant de rentrer dans le vif du sujet face à la 22ème nation mondiale, la Fédération Française de Football et toutes les joueuses ont tenu à rendre hommage à Louis Nicollin. Si cinq montpelliéraines sont dans le groupe français, seules Sandie Toletti et Clarisse Le Bihan ont foulé la pelouse de la Mosson, ainsi que Janice Cayman pour la Belgique.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Les Tricolores ont parfaitement débuté la partie. D’entrée, elles utilisaient les couloirs pour mettre sous pression la défense belge avec de nombreux centres. Concrétisation immédiate à la 15ème minute, avec Claire Lavogez qui poussait à la faute Heleen Jaques. Cette dernière trompait sa gardienne pour l’ouverture du score des Françaises.

Les Belges se montraient rarement dangereuses, à quelques exceptions comme à la 29e où Tessa Wullaert alerta Sarah Bouhaddi vigilante. À quelques minutes de la pause, Camille Abily récupère le ballon au point de pénalty, mais voit sa frappe contrée par une adversaire.

Une seconde mi-temps à sens unique

La seconde mi-temps reprenait sur le même rythme avec une nouvelle très large domination française. Dès la 47e, Gaëtane Thiney tout juste rentrée en jeu sollicitait Justine Odeurs qui se détendait bien au ras de son poteau droit. Quelques minutes plus tard, Gaëtane Thiney débordait côté droit et adressait un centre au premier poteau qu’Eugénie Le Sommer envoyait sur la transversale.

Nouvelle illustration à la 77e quand Wendie Renard adressa une magnifique longue ouverture à Marie-Laure Délie qui ne parvenait pas à tromper Justine Odeurs. À quelques minutes de la fin du match sur une belle combinaison avec Elise Bussaglia, Gaëtane Thiney voyait son lob flirter avec la barre transversale.

La Montpelliéraine Sandie Toletti aurait même pu s’offrir la joie d’un but à domicile mais sa frappe effleurait le montant gauche de la gardienne belge qui n’avait pas esquissé un mouvement. Et c’est dans les ultimes moments qu’après un cafouillage suite à un corner, Camille Catala, qui venait faire son entrée, poussait le ballon dans les cages belges pour clore la marque.

La France s’imposait 2-0 au terme d’un match à sens unique. Olivier Echouafni peut être satisfait du comportement de ses filles et partir avec de belles convictions au championnat d’Europe.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier. Observateur discret de la vie locale. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here