Start-up : Biodiv Go, pour découvrir la biodiversité en s’amusant

0
L'appli Biodiv Go, développée à Montpellier, permet de découvrir la biodiversité en s'amusant
1140×200

FRENC TECH. Deux montpelliérains ont lancé le jeu Biodiv Go, une application au service de la biodiversité. Inspiré du célèbre « Pokémon Go », ce jeu made in Montpellier propose des défis géolocalisés pour identifier et trouver des plantes, des arbres, des insectes… Ou comment découvrir la biodiversité en s’amusant.

Charles Moszkowicz et Jean-Charles Simonin, anciens de SupAgro, remportent en 2013 le concours Graines d’Agro organisé par l’Institut national d’études supérieures agronomiques. Dans la foulée, ils créent la start-up ENEO qui intègre le BIC de Montpellier.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

En novembre dernier, ENEO lance une application de collecte de données, Myeneo, pour aider les professionnels (bureaux d’études, techniciens, agriculteurs) à gagner du temps et à augmenter leur productivité dans la collecte de données scientifiques sur le terrain (pour la gestion de l’eau, des ressources, des exploitations, etc)…

            Un jeu façon Pokemon GO

Mais les deux jeunes dirigeants veulent se diversifier et explorent d’autres pistes. Ils imaginent un jeu, inspiré du modèle Pokemon Go mais dédié à la découverte de la nature. Ce sera BiodivGo, une idée soufflée par… la LPO.

« L’association utilisait divers outils numériques pour recenser les oiseaux, dont Myeneo racontent Charles et Jean-Charles, mais ils nous ont expliqué qu’ils manquaient d’outils pour relayer les informations vers le grand public ».

Ils développent leur idée de jeu d’exploration pour smartphone, qui prend au fur et à mesure une vraie dimension pédagogique : « Le jeu BiodivGo sensibilise petits et grands à la nature qui les entoure », explique-t-ils : « L’utilisateur doit relever des défis : il doit chercher et observer une espèce, animale ou végétale proche de lui, que lui indique l’appli. Il accède dès lors à des informations sur l’espèce découverte et partage ses observations avec des amis ».

BiodivGo propose régulièrement de nouveaux défis sur de nouvelles espèces : « L’utilisateur gagne ainsi en expérience et devient un explorateur chevronné… L’application est à la croisée d’une encyclopédie, d’un jeu, et des sciences participatives ».

Connaître la biodiversité du territoire

Pour construire sa base données, BiodivGo s’est appuyé sur le travail de recensement des oiseaux effectué avec la LPO puis en développant un partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle et une autre association montpelliéraine de botanistes, Tela Botanica.

« Le jeu permet de monter en régime : plus l’utilisateur réalise de missions, plus il gagne de points en constituant son book de naturaliste… et les défis deviennent plus compliquer à relever pour trouver une espèce très précise d’insectes ou de plantes, par exemple comme le papillon Azuré ».

L’appli recense plus d’une cinquantaine d’espèces -faune et flore- que l’on trouve autour de Montpellier : « Selon que l’utilisateur sera en forêt ou au bord de l’eau par exemple, le jeu lui proposera des défis adaptés », précisent les concepteurs.

>> BiodivGo Pratique
L’appli est accessible sur Androïd.
Lancée le 20 juin, elle est testée dans le Languedoc et en Roussillon. Les plus : un game design innovant, des astuces et anecdotes. Sélectionnée par le ministère de l’Environnement pour intégrer la première promotion de Green Tech Verte, l’incubateur ministériel de start-up de la transition écologique.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here