L’Insolite du dimanche : un PV de stationnement de 27’000 € !

0
Volvo V40.

CHRONIQUE. Chaque dimanche, la rédaction de Métropolitain sélectionne une information de la semaine sur la planète qui est inattendue, rigolote, incroyablement authentique, bref, insolite comme on dit. Pour ce traditionnel rendez-vous dominical, il n’y a pas photo : cette histoire vraie en Espagne a fait l’unanimité.

Il pourrait s’agir du stationnement le plus cher du monde. Et pourtant, aucun aménagement de luxe dans ce simple parking de Palma de Majorque, aux Îles Baléares, en Espagne : juste qu’une automobiliste y a laissé sa voiture pendant huit ans !

facecd34
TAE
PAVÉ
PAVÉ 250

Oui, 8 ans à la même place, sans jamais la bouger. Oubli? Déni? Elle s’est garée le 24 mars 2009 et n’a récupéré sa voiture que ces derniers jours…Aujourd’hui, le gestionnaire du parking lui réclame plus de 27’000 euros d’arriérés.

Une quasi épave

Il s’agit d’une Volvo V40 bleue, réduit à l’état de quasi épave, recouverte de poussière, avec les quatre pneus dégonflés et son moteur qui n’a jamais tourné depuis plus de 3000 jours. Du jamais vu, du moins de mémoire d’Espagnol.

Le gestionnaire du parking n’a pas demandé son enlèvement. Il réclame en revanche son dû pour la place occupée par cette voiture « ventouse ». Il a fait le calcul : la facture est salée, plus de 27’000 €. Car, il avait fait appel à la justice en 2012, en vain: la propriétaire ne s’était pas présenté au tribunal l’année suivante.

Et dire que la propriétaire qui s’est présentée 8 ans après pour récupérer sa Volvo V40 n’avait pas égaré les clés !

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here